Dany Boon accusé d'optimisation fiscale par Mediapart

Dany Boon accusé d'optimisation fiscale par Mediapart

Publié le :

Jeudi 24 Janvier 2019 - 13:50

Mise à jour :

Jeudi 24 Janvier 2019 - 14:44
©Capture d'écran Canal+
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

L'acteur Dany Boon a été pointé du doigt mercredi par le site Mediapart. Une enquête menée par trois journalistes dévoile que la star aurait recours à des techniques d'optimisation fiscale afin de payer moins d'impôts.

Rien à déclarer? Il semblerait que Dany Boon ne soit pas un si grand "patriote fiscal" qu'il voudrait le faire entendre. Dans un article paru mercredi 23 sur le site Mediapart l'acteur est accusé d'avoir recours à des techniques d'optimisation fiscale afin de payer moins d'impôts en France.

En mars dernier, sur le plateau de l'émission C à vous sur France 5, il assurait pourtant avoir refusé de créer une structure au Luxembourg pour diminuer le montant de ses impôts après l'immense succès de son film Bienvenue chez les Ch'tis.

Mais la réalité serait donc tout autre derrière cette image de "patriote fiscal" que l'acteur cultive allègrement. Mediapart a ainsi eu accès à des documents qui "révèlent une attitude étrange pour un patriote fiscal démentant avec constance se prêter au jeu de l'optimisation et de l'évasion fiscales ou avoir un quelconque lien avec les paradis fiscaux".

A voir aussi: Dany Boon - "Ne jamais oublier d'où l'on vient, surtout quand on a réussi!"

L'acteur et réalisateur aurait ainsi des résidences fiscales aux Etats-Unis, où il vit, mais aussi en Grande-Bretagne. Il aurait investi dans quelque 11 fonds spéculatifs voraces, appelés "Hedge Funds", en 2014 et 2015. Ces fonds seraient par ailleurs liés aux Bahamas et aux Iles Caïmans, deux paradis fiscaux.

En 2016, il a en plus réclamé que le droit fiscal français sur l'héritage ne s'applique pas à son patrimoine.

Celui qui se vantait de payer tous ses impôts en France enchaînerait en fait "les résidences fiscales à l'étranger, avec des investissements dans des fonds spéculatifs controversés". Et c'est d'ailleurs ses nombreuses déclarations sur sa prétendue droiture qui ont permis à Mediapart de mener cette enquête.

"C'est la mise en scène par Dany Boon de son patriotisme fiscal qui a suscité un mouvement de sources vers nous", a ainsi expliqué Fabrice Arfi, l'un des trois journalistes qui a participé à ces révélations.

Dany Boon de son côté, tout comme son avocate, n'a fait aucune déclaration depuis la parution de l'article.

A lire aussi:

Geluck s'en prend violemment à Aznavour et à Johnny

Au nom de la fraternité, "votons Macron", appelle Dany Boon

Dany Boon, réalisateur français le mieux payé en 2014

Dany Boon est pointé du doigt et accusé d'optimisation fiscale par Mediapart, des montages financiers lui permettraient de payer moins d'impôts.

Commentaires

-