Exclu France-Soir - Nabilla: "Je ne regrette pas l'époque où j'ai commencé à être connue"

Exclu France-Soir - Nabilla: "Je ne regrette pas l'époque où j'ai commencé à être connue"

Publié le :

Mercredi 23 Janvier 2019 - 11:55

Mise à jour :

Vendredi 25 Janvier 2019 - 15:18
©Photo AFP/STEPHANE DE SAKUTIN
PARTAGER :
-A +A

En quelques années, elle est passée du cliché de la bimbo écervelée à celle de star d'Instagram aux contenus parfois sexy mais toujours élégants loin de la vulgarité des débuts. Nabilla Benattia, encadrée par l'agence Shauna Events, a métamorphosé son image. Elle se confie en exclusivité à France-Soir.

Le grand public l'a connue en bimbo short moulant, dans des émissions de téléréalité, ou dans des talk-shows attendant une "bourde" de la jeune femme pour faire le "buzz". Aujourd'hui, elle défile à la Fashion Week, monte les marches de Cannes et continue de publier des contenus sponsorisés via des images sexy mais sans vulgarité. Nabilla Benattia, 3,6 millions d'abonnés au compteur sur son compte Instagram (voir ici), a totalement changé son image, notamment depuis qu'elle a rejoint les rangs de l'agence Shauna Events, dirigée par Magali Berdah.

"Elle m'a cadrée" explique Nabilla qui se confie en exclusivité à France-Soir sur cette évolution. "Elle m'a apporté une structure qui m'a permis de faire un beau fil Instagram. Maintenant j'ai des demandes différentes, je travaille souvent avec des marques américaines par exemple. Mais c'est encore moi qui décide de mes annonceurs".

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Nabilla (@nabillanew) le

La jeune femme assure surtout que cette montée en gamme de son image permet de mettre définitivement derrière elle une période difficile de sa vie, celle marquée par l'attention médiatique permanente, notamment lors de son passage en prison pour une agression au couteau sur son compagnon, et les moqueries incessantes sur son image de femme superficielle et écervelée.

"Je ne regrette pas du tout l'époque où j'ai commencé à être connue. J'étais trop attaquée, je passais mon temps à essayer de me défendre". Sa nouvelle stratégie mieux contrôlée, si elle enlève un peu de spontanéité à l'image de la jeune femme, lui évite les polémiques. "Cela me permet d'avoir du temps pour m'occuper de moi, de mon chéri et de ma famille".

Voir aussi - Instagram et téléréalité: la recette pour gagner de l'argent? Monter en gamme

Mais cette image plus "glamour" permet aussi à Nabilla de développer ses affaires et notamment sa nouvelle marque de cosmétiques "NAB Cosmetics" lancée en décembre. Et sur lesquelles celle qui assure "avoir toujours fait du business" ne dira pas un mot sur les perspectives financières. Une manière aussi de se diversifier pour éviter la concurrence constante des nouvelles "stars" de la téléréalité qui se lancent sur Instagram. "Ça me semble de plus en plus compliqué de réussir de cette manière. Il y a trop de trucs faits en téléréalité, tout ça me dépasse..." souffle celle qui, sur sa page personnelle, ne se présente plus que comme "fondatrice" de son entreprise. La bimbo n'est plus.

Lire aussi:

Nabilla dénonce les propos sexistes et vulgaires de Jean-Pierre Mocky dans TPMP

Nabilla et Thomas: bientôt le mariage (vidéo+photos)

Nabilla a métamorphosé son image, loin du cliché de la bimbo vulgaire et écervelée.


Commentaires

-