Fanny Agostini, l'ex-présentatrice météo reconvertie en agricultrice engagée

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Fanny Agostini, l'ex-présentatrice météo reconvertie en agricultrice engagée

Publié le 18/11/2019 à 14:31 - Mise à jour à 14:34
©Capture d'écran BFMTV
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

 

Bien connue des spectateurs de BFM TV, mais aussi de la célèbre émission Thalassa, Fanny Agostini a radicalement changé de vie, il y a quelques mois en annonçant devenir   agricultrice engagée. Un parcours atypique, qui ne laisse personne indifférent.

 

Pendant de nombreuses années, Fanny Agostini a informé les spectateurs de BFM TV en présentant la météo. Souvent présentée comme présentatrice sexy, la jeune femme d’origine auvergnate profite de cette expérience pour s’informer et se documenter sur les problèmes écologiques, notamment en ce qui concerne la gestion de l’eau et des autres ressources naturelles. Déjà sensibilisée par ces problèmes environnementaux notamment en raison de son attachement à son Auvergne natale, Fanny Agostini prend en charge, à partir de 2017, la présentation d’une émission phare du service public, une émission essentielle dans la préservation de l’environnement : Thalassa.

Quelques mois plus tard, en mai 2019 précisément, l’ex-présentatrice météo annonce officiellement son départ en expliquant dans un dossier de presse :

"Je me sens privilégiée et fière d'avoir présenté cette émission culte mais, aujourd'hui, j'ai besoin d'élargir mon champ d'action en ce qui concerne la défense de l'environnement et de la biodiversité"

Un retour aux sources ou une reconversion professionnelle ?

Elle annonce à cette occasion vouloir se consacrer à la fondation LanDestini qu’elle a co-fondée avec son mari, Mr Henri Landes, et totalement consacrée à ces problématiques environnementales et de biodiversité. C’est à Boisset en Haute-Loire, que l’ancienne présentatrice télé installe le siège social de la fondation mais aussi une ferme pédagogique, destinée, selon ses propres termes, à « reconnecter les citadins à la terre ».

Certains verront dans ce nouveau départ un simple retour aux sources pour la trentenaire auvergnate, alors que d’autres souligneront l’aboutissement d’un long processus de prise de conscience. Toujours est-il, que Fanny Agostini entend défendre un  « journalisme de solutions », constatant au passage que  ni les médias ni les pouvoirs publics n’ont réussi à faire avancer les choses depuis des décennies. Multipliant les projets de sensibilisation auprès des spécialistes (Mme Agostini est à l’origine notamment du Climate Bootcamp, une formation de sensibilisation à destination des journalistes et des décideurs) et du grand public, la co-fondatrice de LanDestini n’entend pas rompre pour autant avec l’univers de la presse en général et de l’audio-visuel en particulier. Présentatrice d’une chronique quotidienne dans la matinale d’Europe 1, Fanny Agostini explique vouloir proposer des programmes audiovisuels qui « font réellement bouger les lignes », une manière de rester en contact avec cet univers de la télé, qui lui a permis d’acquérir une certaine notoriété. Une assurance aussi pour ses admirateurs et admiratrices, qui n’auront pas à attendre bien longtemps avant de revoir la pétillante présentatrice sur les devants de la scène.

A lire aussi : Marée à Saint-Malo: la journaliste Fanny Agostini se prend une vague en direct (VIDEO)

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Un parcours atypique pour l'ancienne présentatrice météo de BFM TV

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-