Héritage de Johnny Hallyday: Jean Reno et Brigitte Bardot choisissent leur camp

Héritage de Johnny Hallyday: Jean Reno et Brigitte Bardot choisissent leur camp

Publié le :

Samedi 24 Février 2018 - 13:04

Mise à jour :

Samedi 24 Février 2018 - 13:18
Brigitte Bardot s'est dit ce samedi "choquée" et "dégoûtée" par l'affrontement entre Laeticia Hallyday, David et Laura concernant l'héritage de Johnny, prenant le parti des deux enfants. Dans les jours précédents, le soutien de Jean Reno à Laeticia s'était heurté à une communication désastreuse.
© Yoan VALAT / POOL/AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Brigitte Bardot a à son tour réagi ce samedi 24 à la polémique entourant l'héritage de Johnny Hallyday, qui par testament a choisi de tout léguer à sa femme Laeticia et rien à ses deux premiers enfants David Hallyday et Laura Smet.

Interrogée par Europe 1, l'ancienne actrice a lancé que cette situation la "dégoûte", prenant les parti de David et Laura. "Moi, je serais Laeticia, je remettrais les pendules à l’heure. Je redonnerais à Laura et David ce qu'ils méritent d'avoir". Elle a également dénoncé "la façon dont Laeticia a fait mettre les sociétés musicales de Johnny aux noms de sa grand-mère et de son père. Ça me choque un peu". 

Voir: Testament de Johnny Hallyday: voici ce qu'il contient

Jeudi 22, c'est Jean Reno, ami de longue date du couple et parrain de l'une de leurs filles adoptives, Jade, qui se serait exprimé en faveur de la veuve, avant de démentir au cours d'un exercice de communication visiblement mal exécuté. 

Selon Le Figaro, l'acteur et Laeticia Hallyday se seraient entendus pour qu'il affiche son soutien. Un premier communiqué a été envoyé par les avocats de celle-ci jeudi à RTL dans lequel on peut notamment lire que Jean Reno juge que c'est "par amour, (que Johnny) dicta ses dernières volontés, en pleine conscience et en pleine possession de ses facultés" et dénonce "un déferlement de mensonges" venu porter atteinte à l'honneur de Laeticia.

Une version ensuite corrigée par les avocats en raison de propos "juridiquement dangereux". Mais ces deux communiqués auraient été publiés suite à un malentendu entre l'acteur et son amie, et Jean Renon a donc démenti vendredi 23 s'être exprimé ainsi.

 

Brigitte Bardot a pris le parti de David et Laura, Jean Reno celui de Laeticia Hallyday.


Commentaires

-