Johnny Hallyday serait mort à 22h30 le 5 décembre

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 30 mars 2018 - 11:47
Image
Johnny Hallyday en concert à Angoulême, le 8 novembre 2009
Crédits
© Florent Duffour / AFP/Archives
Selon "Closer", Johnny Hallyday serait mort le 5 décembre à 22h30 et non après minuit, le 6.
© Florent Duffour / AFP/Archives
Alors que le communiqué officiel de la mort de Johnny Hallyday a été transmis à la presse à 2h34 le 6 décembre, "Closer" a révélé ce vendredi que le rockeur se serait en réalité éteint la veille, à 22h30, alors que des invités se trouvaient encore chez lui.

Jean d'Ormesson et Johnny Hallyday sont peut-être bel et bien morts le même jour. Alors que l'on pensait que le décès du chanteur était survenu peu après minuit, le 6 décembre dernier, le magazine people Closer a révélé ce vendredi 30 qu'il se serait éteint à 22h30, le soir du 5 décembre donc.

Le communiqué de presse transmis à l'AFP à 2h34 cette nuit-là ne précisait pas l'heure officielle du décès. "Johnny Hallyday est parti. J'écris ces mots sans y croire. Et pourtant c'est bien cela. Mon homme n'est plus. Il nous quitte cette nuit comme il aura vécu tout au long de sa vie, avec courage et dignité", avait écrit son épouse Laëticia.

Beaucoup avait alors présumé que Johnny Hallyday était mort dans les premières minutes du 6 décembre.

Lire aussi: Johnny Hallyday - l'album posthume s'intitulera "Je te promets"

Closer a aussi expliqué que Laëticia Hallyday s'était effondrée quand le médecin lui a annoncé que c'était fini. Elle aurait alors hurlé: "Je veux le voir, laissez-moi le voir".

Ce soir du 5 décembre, Johnny se sentait pourtant plutôt bien. Il y avait plusieurs invités dans sa maison de Marnes-la-Coquette. Alité, le rockeur aurait alors voulu les rejoindre et demandé à ce qu'on l'installe dans son fauteuil. A peine s'était-il assis que la mort l'aurait emporté.

Quelques heures après, en pleine nuit, son épouse aurait commencé à prévenir ses proches et le président Emmanuel Macron. Mais c'est le médecin qui se serait chargé de prévenir les aînés de Johnny. Il aurait d'abord appelé David Hallyday puis proposé de prévenir Laura Smet, s'opposant au refus du fils du défunt rockeur: "Non, je vais lui dire de vive voix. Je vais aller la voir".

Depuis, David est d'ailleurs une épaule pour Laura. Il la soutient dans tous ses combats. Il se bat notamment à ses côtés dans le conflit qui les oppose à leur belle-mère, pour l'héritage de leur père (une audience est d'ailleurs prévue ce vendredi 30).

Reconnaissante, Laura ne lâche plus son frère d'une semelle. L'actrice est allée l'applaudir en concert jeudi 29 au soir à Roissy. Elle a filmé quelques séquences et partagé le tout dans sa story Instagram, où transparaissait sa fierté.

À LIRE AUSSI

Image
La veuve de Johnny Hallyday, Laeticia, lors de la cérémonie funéraire de son mari à Paris, le 9 décembre 2017
Héritage de Johnny Hallyday: son manager défend Laeticia, victime d'une "chasse aux sorcières"
Sébastien Farran, le manager de Johnny Hallyday, a pris la défense de Laeticia, devenue l’unique bénéficiaire de l’ensemble du patrimoine et des droits artistiques de ...
25 mars 2018 - 13:36
Culture
Image
Une Ferrari 512 TR ayant appartenu à Johnny Hallyday dans les années 1990 exposée à Paris Expo, le 6 février 2018 à Paris
Une Ferrari ayant appartenu à Johnny Hallyday adjugée 240.000 euros
Une Ferrari ayant appartenu à Johnny Hallyday dans les années 1990 a été adjugée samedi 240.000 euros lors d'une vente aux enchères de voitures de collection à Fontain...
24 mars 2018 - 19:09
Image
Johnny Hallyday en 2011
Les titres des dix dernières chansons de Johnny Hallyday révélés
"Pardonne-moi", "Je ne suis qu'un homme", "J'en parlerai au diable": peu avant sa mort, Johnny Hallyday avait validé dix titres pour son dernier album, qui pourraient ...
17 mars 2018 - 13:16
Culture

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.