Kate Upton accuse Paul Marciano, fondateur de Guess, de harcèlement

Kate Upton accuse Paul Marciano, fondateur de Guess, de harcèlement

Publié le :

Vendredi 02 Février 2018 - 16:56

Mise à jour :

Vendredi 02 Février 2018 - 17:04
©Pascal Le Segretain/Getty Images/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'actrice et mannequin Kate Upton a accusé Paul Marciano, co-fondateur de la marque Guess, de harcèlement sexuel jeudi sur ses comptes sur les réseaux sociaux. L'homme d'affaire a directement nié les faits.

Kate Upton a elle aussi fait une révélation choc, comme de nombreuses autres stars depuis le début de l'affaire Weinstein. Jeudi 1er février l'actrice et mannequin a accusé Paul Marciano de harcèlement sexuel sur ses comptes Instagram et Twitter.

En utilisant le hashtag, mot dièse, "Me Too" ("moi aussi" en français), Kate Upton a dénoncé les présumés agissements de co-fondateur de la célèbre marque Guess. La jeune mariée, elle s'est unie au joueur de baseball Justin Verlander en novembre dernier, a été l'égérie de la griffe de luxe en 2011.

A voir aussi: Harcèlement sexuel - Casey Affleck annule sa venue aux Oscars

Pour elle Paul Marciano, âgé de 66 ans, "ne devrait pas pouvoir utiliser son pouvoir dans le monde de la mode pour harceler sexuellement et émotionnellement des femmes". En utilisant elle-même le célèbre hashtag, elle a en outre fait comprendre à ses fans qu'elle avait été l'objet de ces pressions.

"C'est décevant qu'une marque féminine iconique comme Guess emploie encore Paul Marciano comme directeur créatif", a-t-elle ajouté sur Twitter. Elle a déclenché de vives réactions, le plus souvent les internautes la soutenaient.

 

He shouldn’t be allowed to use his power in the industry to sexually and emotionally harass women #metoo

Une publication partagée par Kate Upton (@kateupton) le

Une jeune femme notamment, nommée Sade Sellers, a répondu à la publication sur Instagram en disant qu'en effet, Kate Upton disant "la vérité à 100%". Celle qui se présente comme actrice sur son site Internet a dit avoir elle aussi travaillé avec Paul Marciano et subi ses comportements déplacés.

Le principal intéressé n'a pas tardé à répondre, vie le site TMZ. Sûr de n'avoir jamais agi ainsi, il a invité Kate Upton à saisir la justice si elle avait quelque chose à lui reprocher. "Si elle a une revendication, il n'y a qu'un seul endroit pour dire la vérité, et c'est devant le tribunal ou la police".

Kate Upton a accusé Paul Marciano, le co-fondateur de la marque Guess, de harcèlement sexuel.


Commentaires

-