Laurence Boccolini pousse un coup de gueule et explique son hospitalisation

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Laurence Boccolini pousse un coup de gueule et explique son hospitalisation

Publié le 24/05/2019 à 15:46 - Mise à jour à 15:48
©Photo Christophe ARCHAMBAULT/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Laurence Boccolini a poussé un coup de gueule jeudi 23 mai sur Instagram contre un article de presse people qui expliquait qu'elle avait frôlé la mort à cause d'une crise cardiaque. L'animatrice de TF1 a aussi donné la vraie raison de son hospitalisation en urgence.

Non, Laurence Boccolini n'a pas fait de crise cardiaque en perdant trop de poids d'un coup. Mais oui, elle a frôlé la mort.

L'animatrice de TF1 a été hospitalisée en urgence mi-mai pour un mal dont elle n'a rien dit au début, mais qui l'a contrainte à beaucoup se reposer et à suivre un traitement quotidien pour guérir.

Une rumeur parue dans un magazine people disait qu'elle avait failli mourir à cause d'un régime trop strict et d'une perte de poids trop importante. Il n'en est donc rien. Et cette fake news l'a énervée à tel point qu'elle a décidé de rétablir la vérité, elle qui est d'ordinaire assez discrète sur sa vie privée.

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Alors Franchement faut en avoir des neurones en moins pour écrire des conneries pareilles !!! Ahhh LE CLICHÉ ! la grosse qui a trop mangé et donc qui a le cœur qui part en cacahuète ! Ahhhh La grosse qui a l’air d’avoir maigri : n’est ce pas ce terrible régime dont on ne sait rien qui est failli lui faire manger les pissenlits par la racine ???? F... YOU torchon à scandale ! Mon cœur va très bien , je sais ça vous arrange pas pour votre article , vous m’inventez de toutes pièces une crise cardiaque qui serait les conséquences d’une perte de poids ... Ça va ? J’espère que vous n’osez même pas vous prétendre journalistes. Je vais adorer utiliser cet «  article » debile et mensonger pour garnir les litières de mes chats ! L’art de ne rien savoir et d’en tirer des conclusions. Vous pouvez vous attendre au prix Pulitzer ... Oui j’ai été hospitalisée, oui c’était grave, et j’ai failli voir le fameux tunnel avec la lumière au bout comme dans Poltergeist ( super film au passage ) mais ce n’est ni à cause de mon poids ou de ma perte de poids. Cliché d’ecrivaillon qui veut juste vendre son papier. J’essaye avec le plus grand mal et le plus de force possible de sortir d’une infection mal soignée lors de mon tournage en Afrique du Sud et qui a salement dégénéré une fois de retour à paris . Vous m’obligez à me justifier pour démentir une information totalement fausse qui va être reprises sur des sites people brut de décoffrage.Les gens qui m’aiment n’en demande pas autant . Les gens qui me respectent , respectent aussi ce que j’ai envie ou pas de dévoiler . merci #occupezvousdevosfesses

Une publication partagée par laurence boccolini (@lolobocco) le

"Alors franchement faut en avoir des neurones en moins pour écrire des conneries pareilles", a-t-elle d'abord lancé, visiblement hors d'elle.

"Oui j’ai été hospitalisée, oui c’était grave, et j’ai failli voir le fameux tunnel avec la lumière au bout comme dans Poltergeist (super film au passage) mais ce n’est ni à cause de mon poids ou de ma perte de poids", a-t-elle ensuite expliqué.

Lire aussi: "Pète un coup" - Cyril Hanouna s'en prend à Laurence Boccolini

Laurence Boccolini a en réalité été hospitalisée à cause d'une grave infection qu'elle a contractée lors d'un tournage en Afrique du Sud: "J’essaye avec le plus grand mal et le plus de force possible de sortir d’une infection mal soignée lors de mon tournage en Afrique du Sud et qui a salement dégénéré une fois de retour à Paris".

L'animatrice de 56 ans semble en bonne voie de guérison, mais elle n'a toutefois pas précisé quand elle serait vraiment remise sur pied, et quand, donc, elle reprendrait le chemin des plateaux de tournage.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Laurence Boccolini a expliqué sur Instagram pourquoi elle avait été récemment hospitalisée en urgence.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-