Le fisc américain surveille la naissance du bébé de Meghan et Harry

Le fisc américain surveille la naissance du bébé de Meghan et Harry

Publié le :

Dimanche 14 Avril 2019 - 15:59

Mise à jour :

Dimanche 14 Avril 2019 - 17:39
©Photo Chris Jackson/POOL/AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Meghan Markle étant Américaine, son bébé avec le prince Harry aura la double nationalité. Outre le symbole que cela représente pour un membre de la famille royale d'Angleterre, cela pourrait donner à l'enfant des obligations envers le fisc américain qui scrute de près sa naissance.

D'ici une quinzaine de jours, toute l'Angleterre sera en ébullition pour la naissance du nouveau royal baby, le premier bébé du prince Harry et de son épouse Meghan Markle.

Si cet enfant intéresse les amateurs d'actualité people comme le monde politique pour le symbole diplomatique qu'il va représenter, il suscite aussi l'intérêt du fisc américain qui compte apparemment exploiter sa double nationalité pour faire valoir certains impôts et taxes sur les cadeaux qu'il pourrait recevoir et sur l'argent que ses comptes en banque vont générer.

Meghan Markle est Américaine. Elle n'a d'ailleurs pas encore officiellement la nationalité britannique car le processus administratif est long, et il n'y a pas de passe-droit pour accélérer les choses, même quand on est duchesse de Sussex.

Son bébé sera donc Américain et Britannique à la fois. Et à ce titre, il pourrait donc avoir des comptes à rendre au fisc du pays d'origine de sa mère.

Lire aussi: Meghan Markle et Prince Harry - Serena Williams dévoile le sexe du bébé

Le service américain des impôts exigerait ainsi que Meghan et Harry déclarent les cadeaux luxueux offerts à leur enfant par des personnes non-Américaines.

Il y a visiblement des règles spécifiques à la fiscalité des Etats-Unis à respecter et un plafond à ne pas dépasser. "Imaginez que la reine offre au bébé un beau livre d'art de la collection royale. Il devra alors être déclaré au fisc s'il dépasse une valeur de 100.000 dollars", a expliqué David Treitel, fondateur de l'American Tax Returns, une société de conseil pour les expatriés américains au Royaume-Uni.

Les comptables de la famille royale auront donc sans fort à faire entre les déclarations fiscales de la duchesse de Sussex et celles de son futur bébé.

Et aussi:

Royal baby: pas de photo en famille pour Meghan et Harry après l'accouchement

Royal baby: le prince Harry a une préférence pour le sexe (vidéo)

Meghan Markle veut imposer un régime végétalien à son bébé

Le bébé du prince Harry et Meghan Markle n'est pas encore né qu'il intéresse déjà le fisc américain du fait de sa double nationalité.


Commentaires

-