Le mannequin Victoria's Secret Sara Sampaio accuse le magazine "Lui" de l'avoir forcée à poser nu (photos)

"Je me sens violée"

Le mannequin Victoria's Secret Sara Sampaio accuse le magazine "Lui" de l'avoir forcée à poser nu (photos)

Publié le :

Vendredi 20 Octobre 2017 - 13:00

Mise à jour :

Vendredi 20 Octobre 2017 - 13:21
Alors que les affaires d'harcèlements sexuels n'en finissent pas d'être mises à jour, la mannequin Sara Sampaio a elle aussi dévoilé avoir été "maltraitée". La jeune femme a confié jeudi sur instagram avoir été forcée de poser nue pour l'édition de cet automne du magazine "Lui".
©Jewel Samad/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

"Juste parce que j'ai posé nue par le passé ne donne pas la permission à qui que ce soit de présumer que je le ferai à nouveau pour n'importe quelle circonstance", a dénoncé Sara Sampaio jeudi 19, dans un texte publié sur son compte Instagram. L'Ange de Victoria's Secret a accusé le magazine Lui de l'avoir forcée à poser nu.

Depuis jeudi 5, les adeptes du magazine masculin peuvent retrouver la magnifique Sara Sampaio en Une. Mais derrière ces images sensuelles se cache un très mauvais moment pour la mannequin.

En effet sur Instagram, elle a dévoilé qu'elle avait refusé que ces clichés soient publiés. "J'ai accepté de prendre des photos pour faire la couverture de l'édition d'automne de Lui à condition qu'il n'y ait pas de nudité", a-t-elle expliqué.

"J'ai été agressivement mise sous pression pour faire des photos nue sur le plateau. Ils me demandaient pourquoi je ne voulais pas montrer mes tétons ou me mettre totalement nue. Durant toute la journée de shooting, j'ai dû constamment me défendre et réitérer mes demandes sur l'absence d'images nues, en faisant attention à ce que je sois couverte du mieux que je pouvais", a confié la Portugaise de 26 ans.

En découvrant les photos, elle s'est aperçue que certaines images ne respectaient pas ses conditions et a donc demandé aux équipes du magazine de ne pas les dévoiler. Mais la revue "a menti et a publié en couverture une image de moi, nue, ce qui était une violation très claire de notre accord", a renchéri le top.

Dans la lignée des nombreuses affaires de mœurs qui défraient la chronique actuellement, Sara Sampaio affirme elle aussi avoir été "harcelée" et la belle a prévenu qu'elle ne s'arrêterait pas là. "Je me sens violée, maltraitée et pas respectée en tant professionnelle et femme", a-t-elle expliqué en annonçant sa volonté de poursuivre le magazine masculin en justice avec le soutien de son agence.

Le trimestriel, dont la rédaction est dirigée par Frédéric Taddéi, n'avait pas réagi ce vendredi 20.

Selon Sara Sampaio, les membres du magazine "Lui" ont très lourdement insisté pour qu'elle pose nue.

Commentaires

-