Le Prince William tout à fait à l'aise avec l'homosexualité de ses enfants

Le Prince William tout à fait à l'aise avec l'homosexualité de ses enfants

Publié le :

Jeudi 27 Juin 2019 - 11:44

Mise à jour :

Jeudi 27 Juin 2019 - 11:45
© Oli SCARFF / POOL/AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

En visite dans les locaux d'une association d'aide aux jeunes LGBT, le Prince William a confié que cela lui "conviendrait parfaitement" si l'un de ses enfants était gay.

Le Prince William était mercredi 26 en visite dans les locaux de l'association AKT (Albert Kennedy Trust). L'organisation vient en aide aux jeunes LGBT chassés par leurs parents à cause de leur orientation sexuelle.

Cela a été l'occasion pour le prince de répondre à une question d'un jeune assistant à l'échange: l'hypothèse de l'homosexualité de l'un ou plusieurs de ses enfants. La réaction de la tête couronnée a ravi l'assistance.

Malgré l'image très traditionnelle de la famille royale le prince William s'est en effet montré très ouvert en expliquant que cette situation lui "conviendrait parfaitement".

Mais William n'est pas un père comme les autres et il a indiqué à un jeune homme que c'est la médiatisation de l'orientation sexuelle d'un de ses fils ou de sa fille qui l'inquiétait.

"J’ose espérer que nous vivons dans un monde où c’est normal et cool, mais vu la position dans laquelle nous sommes avec ma famille, je serais tout de même inquiet. Je les soutiens pleinement dans les décisions qu'ils prendront, mais cela me rend nerveux en tant que parent face aux barrières, aux mots haineux, aux persécutions et à la discrimination qui pourraient en découler, c'est cette partie qui me trouble. Mais c'est à nous tous d'essayer de changer tout ça, de faire en sorte que cela appartienne au passé", une réponse pleine de sagesse de la part d'une personne très influente outre-Manche.

Lire aussi:

Kate Middleton partage maintenant sa passion pour la photographie

Le prince William était en visite dans une association d'aide aux jeunes LGBT chassés de chez eux.


Commentaires

-