"Libanais", "pédé": Mika témoigne du harcèlement qu'il a subi à l'école (vidéo)

"Libanais", "pédé": Mika témoigne du harcèlement qu'il a subi à l'école (vidéo)

Publié le :

Lundi 05 Novembre 2018 - 07:58

Mise à jour :

Lundi 05 Novembre 2018 - 08:00
©Guillaume Souvant/AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le chanteur Mika a été victime dans son enfance de harcèlement scolaire. Il reviendra sur cette expérience dans un témoignage qui sera diffusé mardi sur France 4.

Il livrera mardi 6 sur France 4 un témoignage sans doute poignant sur ce qu'il a vécu, dont un extrait est déjà disponible. Le chanteur Mika (passé également au jury de The Voice) reviendra sur son expérience du harcèlement scolaire, une situation dont il a été victime dans son enfance.

"Je suis Mika, et comme beaucoup de personnes, j’ai été victime de harcèlement scolaire" affirme sans détour l'artiste de 35 ans. "Ils m’appelaient le Libanais, le pédé… Pas seulement avec des mots, mais avec des trucs. Avec des objets, avec des canettes, avec des cailloux que je recevais dans la tête. J’aimerais bien dire que je n’ai pas de cicatrices de cette période de ma vie, mais ça serait un mensonge. Bien sûr j’en ai" se livre celui qui, depuis ces années difficiles, a connu la gloire et a sorti quatre albums.

Le témoignage de Mika sera diffusé mardi 6 dans l'émission Suite parentale, en lien avec la Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire qui se tiendra, elle, jeudi 8.

Il sera beaucoup question cette semaine de la question du harcèlement scolaire puisque TF1 diffuse ce lundi 5, dans la soirée, le téléfilm Le jour où j'ai brûlé mon cœur, retraçant le drame vécu par Jonathan Destin, un adolescent qui s'est immolé par le feu en 2011, s'infligeant de graves blessures, après avoir subi des années de brimades à l'école.

Voir aussi:

Harcèlement scolaire et troubles cardiovasculaires: gare aux conséquences à l'âge adulte 

Contre le harcèlement scolaire, un collège imagine des "copains vigilants"

Mika a été victime de harcèlement scolaire dans son enfance.


Commentaires

-