Mort de Michou : 4 secrets révélés sur le Prince bleu de Montmartre

Mort de Michou : 4 secrets révélés sur le Prince bleu de Montmartre

Publié le 27/01/2020 à 17:10 - Mise à jour à 17:12
© JOEL SAGET / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Le roi du cabaret s'est éteint ce dimanche 26 janvier à l'âge de 88 ans. Grande figure de la tolérance, symbole du transformisme, de la communauté gay et du quartier parisien de Montmartre, Michou emporte dans sa tombe de nombreux souvenirs de soirées extravagantes et joyeuses. Entouré, chaque soir, de stars et d'inconnus, cet emblème des nuits parisiennes depuis 60 ans est décédé des suites d'une maladie respiratoire.

Pourquoi Michou s’habillait-il en bleu ?
Identifiable par son excentricité, Michou l’était aussi, et surtout, depuis 60 ans, par ses costumes bleus. Pourquoi cette couleur ? Dans une interview à Paris Match en décembre 2015, il l’avait expliqué : « André Courrèges m’habillait en rose mais un jour, j’ai trouvé que ça faisait trop fille. Alors j’ai rencontré un Schtroumpf et voilà le résultat ! » Difficile de savoir si Michou était tout à fait sérieux en racontant cette anecdote. Mais une chose est sûre : Michou aimait profondément ce bleu. Au point d’en avoir fait la couleur principale de son appartement. Michou aurait d'ailleurs demandé à être enterré dans un cercueil bleu, qui, à sa demande, doit être exposé dans son cabaret ces prochains jours.

A quoi ressemblait Michou sans ses lunettes bleues ?
Rares sont les personnes qui ont pu voir Michou sans ses lunettes. Même ses voisins montmartrois ne l’ont jamais vu les yeux nus… Le privilège de poser sans ses lunettes, Michou l’a accordé à François Pont et Marc Lacouture, auteurs du second volet des Figures de Montmartre (right Brain & Des visages éditions), paru à l’automne 2017. Nous avons retrouvé cette photo sur le compte Instagram de Marc Lacouture.
 

D’où venait le pseudo Michou ?
Michel Georges Alfred Catty débarque d’Amiens en 1949 et décide de s’installer à Paris. Il a tout juste 18 ans. Son pseudo, c’est lui-même qui l’a choisi : petit, on le surnommait Mimi. Plus tard, on l’a appelé Chouchou. Un beau jour, il choisit alors de se faire appeler Michou.

A lire aussi : Iris Mittenaere: nouvelle meneuse de revue ultra sexy pour un cabaret (photos)

Le cabaret de Michou va-t-il survivre à sa disparition ?
C’est la question qui brûle les lèvres depuis l’annonce de sa disparition. Car Michou l'a répété à plusieurs reprises : il souhaitait que son cabaret disparaisse avec lui. Dans une interview à RTL en 2018, il avait ainsi déclaré : « Je veux que cette maison disparaisse avec moi. Cela peut paraître prétentieux, mais le cabaret ne me survivra pas ». Il souhaitait ainsi que son petit écrin situé 80 rue des Martyrs ferment deux jours après sa mort et devienne « un souvenir pour tous ceux qui [l’ont] aimé ». Il voulait également qu’une petite plaque à son nom soit placardée sur la devanture. Le Prince bleu de Montmartre a largement contribué à faire, depuis 60 ans, la réputation de ce quartier emblématique de la capitale. Il était, comme il aimait lui-même se surnommer, le dernier dinosaure des nuits parisiennes.

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Michou est mort le 26 janvier à l'âge de 88 ans

Fil d'actualités Culture