Philippe Candeloro candidat à la succession de Didier Gailhaguet

Philippe Candeloro candidat à la succession de Didier Gailhaguet

Publié le 06/02/2020 à 10:18 - Mise à jour à 10:24
GERARD JULIEN / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Le rôle de d’Artagnan lui a permis de s’illustrer au cours de sa très riche carrière de patineur artistique. Aujourd'hui, Philippe Candeloro se dit prêt à endosser le costume de Didier Gailhaguet à la tête de la Fédération des Sports de Glace pour "aider le patinage artistique en France et plus généralement les sports de glace à sortir de la crise". Sa popularité est son meilleur atout.

Figure du patinage artistique français, Philippe Candeloro ,48 ans, peut s’enorgueillir de sa double médaille de bronze aux Jeux Olympiques, à Lillehammer en 1994 puis à Nagano en 1998. Vice-champion du monde en 1994, et fort de ces 4 titres de Champion de France, le patineur originaire de Courbevoie a enchanté le patinage, en inventant de nouvelles figures dont une porte encore son nom: le Candeloro Spin.

À lire aussi: Philippe Candeloro annonce qu’il va raccrocher les patins

Retour dans l'émotion

Mais c’est son charisme et son franc-parler quand il commente à la télévision les compétitions de patinage artistique qui ont rendu Philippe Candeloro très populaire. Dernièrement, il a touché le public dans l’émission Stars à nu du 31 janvier dernier, en revenant, avec émotion, sur le cancer de la prostate qui a emporté son père. 

Un nouvel avenir pour Philippe Candeloro

Aujourd’hui, Philippe Candeloro fait à nouveau parler de lui, après les révélations de son amie la patineuse Sarah Abitbol. Agée de 44 ans, elle a révélé avoir été violée  alors âgée de 15 ans par son entraîneur, Gilles Beyer. Des abus que l'ex championne à raconté dans un livre, "Un si long silence" (Plon). Au micro d’Europe 1, le patineur expliquait sa colère: «C’est un choc émotionnel, un choc sportif, un choc éthique. Je ne peux plus accepter ça».

Interrogé sur la demande de la Ministre des sports, Roxana Maracineanu,  de la démission du  président de la fédération française des sports de glace, Didier Gailhaguet, le patineur doute que ce dernier fasse droit à cette demande: «Ça fait plus de 40 ans que je le côtoie, ça n’est pas un homme qui s’avoue vaincu facilement». Et pourtant, Philippe Candeloro, fidèle à son image de parler vrai, a lancé son propre appel à Didier Gailhaguet en lui demandant de préparer son départ.

Prêt à la succession

Il a enfin souligné, que le patinage et plus généralement les sports de glace ne devaient pas pâtir plus longtemps de cette situation. En pleine préparation de son nouveau spectacle Holiday on Ice, Philippe Candeloro ne s’est pas dérobé, en se disant prêt à succéder à Didier Gailhaguet."S’il faut sauver le patinage et repartir sereinement...». a-t-il déclaré lundi sur le plateau de C à vous.  Le nouveau défi sportif de Candeloro. Pas le plus facile. 

À lire aussi: Cherbourg: un ancien chef scout soupçonné de viols sur cinq mineurs

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Philippe Candeloro, le mousquetaire au secours du patinage !

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-