Pierre Palmade explique essayer d'arrêter la cocaïne

Pierre Palmade explique essayer d'arrêter la cocaïne

Publié le 28/04/2019 à 12:37 - Mise à jour à 12:39
© FRANCOIS GUILLOT / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

L'humoriste Pierre Palmade affirme samedi 27 vouloir mettre fin à ses "problèmes d'alcool et de drogue" après une "mauvaise rencontre". Il pointe notamment sa consommation de cocaïne qui lui a valu une fausse accusation de viol. 

C'est la première fois qu'il prend la parole publiquement aussi longuement après la fausse accusation de viol dont il a été victime. Pierre Palmade est revenu sur cet épisode dans deux entretiens au Monde et au Parisien dans lesquels il explique vouloir mettre fin à ses "problèmes d'alcool et de drogue" après une "mauvaise rencontre" avec un jeune homme qui l'avait donc accusé de viol.

"Je fais la tournée des bars gays pour trouver un partenaire. Je rencontre quelqu’un d’accord pour rentrer avec moi. On boit, on prend de la cocaïne, on couche ensemble de manière très amusante", a-t-il expliqué au journal francilien. Et d'ajouter: "Puis on commence à s’embrouiller, à se parler mal. Il ne veut pas partir, veut me revoir, je n’en ai pas envie. Il menace de me détruire en disant que je l’ai drogué et violé".

L'humoriste appelle alors les forces de l'ordre qui placent tout le monde en garde à vue. Celle de Pierre Palmade a été levée le soir même, car le jeune homme l'a finalement "mis hors de cause". Le faux accusateur sera jugé en octobre devant le tribunal correctionnel de Paris pour être jugé pour usage de stupéfiants et dégradations. 

Lire aussi – Pierre Palmade: il évoque une "mauvaise rencontre"

"Je crois que j’en veux davantage à la coke qu’au type, c’est elle qui nous a mis dans cet état-là. Elle me gâche la vie depuis l’âge de 20 ans", a fait savoir l'artiste qui se reconnaît comme toxicomane. "Cette rechute m'a ramené à la réalité. C'est une leçon (...) Je veux me rétablir, sortir de cette maladie illégale", a-t-il assuré dans Le Monde

"J’ai cru que c’était un médicament, alors que c’était un poison. Je veux en parler comme d’une maladie, pas d’une désinvolture. Quand on est dépendant à la cocaïne, on est piégé, comme avec l’alcool ou le sexe… J’étais dépendant aux trois, ça a gâché ma vie privée", a confié Pierre Palmade.

Voir:

L'homme qui a accusé Pierre Palmade de viol, avant se rétracter, présenté à la justice samedi

Enquête pour viol et violences: la garde à vue de Pierre Palmade levée

Pierre Palmade en garde à vue dans une enquête pour viol et violences

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Pierre Palmade pointe notamment sa consommation de cocaïne qui lui a valu une fausse accusation de viol.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Culture




Commentaires

-