TF1: Christine Bravo victime d'une tentative de viol, elle raconte

Témoignage

TF1: Christine Bravo victime d'une tentative de viol, elle raconte

Publié le :

Jeudi 01 Février 2018 - 16:38

Mise à jour :

Jeudi 01 Février 2018 - 16:52
Lors d'un entretien accordé à "Télé-Loisirs" publié ce jeudi, Christine Bravo a confié qu'elle avait subi trois tentatives de viol au cours de sa vie "dont une à TF1, il y a 25 ans". L'animatrice et chroniqueuse n'a toutefois donné aucun nom.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Christine Bravo est elle aussi sortie du silence. Quatre mois après l'affaire Weinstein et alors que les accusations de violences sexuelles ne cessent de fleurir via les hashtags #MeToo et  #BalanceTonPorc, l'animatrice a fait des révélations lors d'un entretien accordé à Télé-Loisirs et publié ce jeudi 1er. Elle a notamment avoué qu'elle avait subi trois tentatives de viol "dont une à TF1, il y a 25 ans".

Agée de 61 ans, l'animatrice a tout d'abord estimé que les victimes ne devaient pas garder le silence mais parler "d'abord à la police plutôt que sur Internet" et "avant la prescription". Puis, elle a détaillé son agression: "Un homme, dont je ne donnerai jamais le nom, m’a enfermée dans son bureau et arraché mon soutien-gorge. J’ai hurlé, ça m’a sauvée. Mais les gens avaient la tête baissée quand j’ai pu sortir. Il n’y avait aucune solidarité envers les femmes à l’époque. Ce genre d’incident était monnaie courante".

Mais pourquoi ne dénonce-t-elle pas son agresseur aujourd'hui? "Difficile" pour elle. "Si le harceleur est décédé, ses enfants n’ont pas à le savoir. S’il est toujours vivant, il y a prescription et, en plus, on risque de se faire attaquer en diffamation", a-t-elle expliqué précisant qu'elle s'était vengée comme elle le pouvait: "Alors, j’estime que le coup de genou que je lui ai asséné ce jour-là dans les parties génitales m’a remboursée. Je n'ai pas été une vraie victime".

Lire aussi - Violences sexuelles: une association "submergée" ferme son accueil téléphonique

Enfin, avec son franc-parler habituel, Christine Bravo a raconté une anecdote qui a eu lieu récemment: "Ma fille de 25 ans, qui est très belle, m’a raconté l’enfer du métro et de la rue. L’autre jour, j’étais avec elle quand un type s’est arrêté et lui a susurré une obscénité à l’oreille. Je l’ai rattrapé et, en provoquant un mini-attroupement, hurlé à la figure: +espèce de porc+". 

Christine Bravo a raconté avoir subi trois tentatives de viol au cours de sa vie.

Commentaires

-