Aubervilliers: des décors de cinéma prochainement vendus aux enchères (vidéo)

Aubervilliers: des décors de cinéma prochainement vendus aux enchères (vidéo)

Publié le :

Vendredi 22 Septembre 2017 - 19:44

Mise à jour :

Vendredi 22 Septembre 2017 - 19:55
Clap de fin pour Locatema. Le célèbre loueur de mobilier pour le septième art, dont les locaux se trouvent à Aubervilliers, va prochainement fermer ses portes et a donc décidé de mettre aux enchères quelque 70.000 pièces uniques les 27, 28 et 29 septembre prochain.
©Capture d'écran Figaro
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Avis aux cinéphiles et fans de vintage. Dans quelques jours seulement (les 27, 28 et 29 septembre), il sera possible de se procurer un petit trésor au cœur des locaux de Locatema situés à Aubervilliers. En effet, le célèbre loueur de mobilier pour le septième art, créé en 1968, va prochainement fermer ses portes et a donc décidé de mettre aux enchères quelque 70.000 pièces uniques. Des lots estimés entre 10 et 100 euros. Parmi eux, se trouve notamment le canapé de La vérité si je mens où José Garcia s'est assis ou encore le bureau de Lino Ventura dans La Gifle.

Cette énorme vente aux enchères, qui permettra à ceux qui le souhaitent de se procurer un petit bout du cinéma français, fait suite aux difficultés financières que rencontre la société. "Locatema a le regret de tirer sa révérence puisque nous cessons notre activité. Les budgets étant de plus en plus restreints, nous avons de plus en plus de mal à la maintenir. Nous pensons qu'il est plus sage d'arrêter une affaire qui n'est plus du tout rentable", a déploré la directrice Dominique Crouzier, citée par Le Figaro.  

Elle a également expliqué souffrir de la concurrence, notamment des sites de petites annonces qui sont pour beaucoup une solution de facilité. "Aujourd'hui, le fournisseur du cinéma, c'est devenu Le Bon Coin. On ne peut pas rivaliser avec. Une lampe que nous louons 15 euros, abat-jour et pied, on en trouve une du même style à 5 euros. On est en train de casser un outil qui faisait partie d'une chaîne et c'est cette chaîne que nos clients sont en train de casser", a-t-elle déclaré cette fois-ci au micro de L'Express.

A noter qu'il est d'ores et déjà possible d'admirer ces objets. Une exposition a commencé jeudi 21 et se terminera samedi 23, l'occasion donc de faire quelques repérages ou bien simplement de ravir les curieux. 

La vente aux enchères aura lieu les 27, 28 et 29 septembre prochain.


Commentaires

-