"Avengers: L'Ere d'Ultron": les mêmes en mieux (VIDEO)

"Avengers: L'Ere d'Ultron": les mêmes en mieux (VIDEO)

Publié le :

Lundi 20 Avril 2015 - 17:19

Mise à jour :

Mardi 21 Avril 2015 - 13:16
Dans les salles françaises ce mercredi 22 avril, "Avengers: L'Ere d'Ultron" se présentait comme LE film à grand spectacle de 2015. Pari réussi avec mention, car l'avalanche d'action et d'effets spéciaux ne sont pas ses seuls arguments.
©Marvel 2015
PARTAGER :
-A +A

Avec Star Wars VII, c'est probablement le film le plus attendu de 2015, catégorie blockbuster au succès assuré. Les super-héros des bandes dessinées Marvel sont de retour ce mercredi 22 avril dans Avengers: L'Ere d'Ultron.

Après le succès considérable des adaptations précédentes, il était certain qu'Avengers: L'Ere d'Ultron serait une réussite commerciale, ne serait pas le film le plus intellectuel de l'année, et déborderait d'effets spéciaux. Ce n'est pas pour rien qu'on réunit les plus grands héros de la planète.

Des scènes d'action, il y en a dès le début. Les Avengers démarrent ce film sur les chapeaux de roues. Au point que ceux qui n'ont pas vu le premier épisode ou Captain America: le soldat de l'hiver pourraient être un peu perdus au début.

Iron Man (Robert Downey Jr), Captain America (Chris Evans), Hulk (Mark Ruffalo), Thor (Chris Hemsworth), Black Widow (Scarlett Johansson) et Hawkeye (Jeremy Renner) sont au top de leur forme. Pas besoin d'attendre pour en prendre plein les yeux. Le film tient toutes ses promesses à ce niveau-là. Avec une mention spéciale au duel entre Hulk et la version XXL d'Iron Man.

Mais dans une production au budget pharaonique, le risque est de tomber dans une succession de scènes d'action, en oubliant les dialogues et le scénario. Piège bien évité par le réalisateur Joss Whedon. De l'action, de l'action, de l'action donc, mais aussi de l'humour. Car il faut l'avouer, on rigole bien. Entre deux bastons et même pendant, les super-héros se chambrent, se moquent des aspects parfois absurdes de leur personnage. Ce qui permet de donner un intérêt aux scènes de transition et ravira les fans de l'univers Marvel.

Le nouveau méchant aide beaucoup à ce jeu-là. Désireux de ne plus avoir à se battre, Tony Stark alias Iron Man et Bruce Banner/Hulk décident de créer une intelligence artificielle capable de protéger la Terre à leur place: Ultron. Mais Ultron, sans surprise, va juger que tuer des gens par milliers n'est pas incompatible avec sa mission. C'est donc un adversaire créé pour les supplanter que doivent affronter les Avengers, tout en devant gérer leurs querelles internes. Un scénario qui ne tranche pas énormément avec celui du précédent film.

Deux nouveaux personnages, adversaires des Avengers, viennent cependant apporter un peu de fraîcheur: le super-rapide Quicksilver (Aaron Taylor-Johnson) et la bien-nommée Sorcière rouge (Elizabeth Olsen) qui contrôle la matière et les esprits.

Avengers: L'Ere d'Ultron relève son principal défi: faire au moins aussi bien que le premier Avengers. Il corrige même quelques errements avec un méchant plus complexe, presque psychopathe, et un meilleur équilibre entre chaque héros. Hawkeye notamment prend de l'ampleur alors qu'il paraissait un peu inutile avec son arc, entre le dieu du tonnerre et l'incroyable Hulk.

Chaque personnage, confronté à ses démons, a droit à l'analyse de son côté obscur, ce qui lasse un peu, tous n'ayant pas la même complexité.

Alors certes, de l'aveu même d'un des héros, "tout cela n'a aucun sens". Mais Avengers: L'Ere d'Ultron est un pur divertissement qui malgré ses 2h20 passe en un clin d'œil. Il s'agit peut-être de la meilleure adaptation de l'univers Marvel, en attendant Captain America: Civil War en 2016, et Avengers: Infinity War (première partie) en 2018.

 

Victor Lefebvre

 

(Voir ci-dessous la bande-annonce de "Avengers: L'Ere d'Ultron"):

 

 

Thor, Iron Man, Captain America et les autres sont de retour pour un "Avengers: L'Ere d'Ultron" réussi.


Commentaires

-