"Babysitting-2": on ne change pas une équipe d'idiots (VIDEO)

"Babysitting-2": on ne change pas une équipe d'idiots (VIDEO)

Publié le :

Jeudi 26 Novembre 2015 - 16:36

Mise à jour :

Mercredi 02 Décembre 2015 - 14:54
©Universal Pictures France
PARTAGER :

Victor Lefebvre

-A +A

Deux ans après le succès du premier, "Babysitting-2" sort ce mercredi. Hormis le décor, autant dire que rien ne change. Ce n'est pas plus mal puisque cette suite arrive à être presque aussi hilarante et au moins aussi débile que l'original.

Ils sont de retour et ils n'ont pas changé. La bande de potes de Babysitting revient ce mercredi 2 dans les salles françaises avec Babysitting-2. Une suite attendue après le succès du premier film qui avait attiré plus de 2,3 millions de spectateurs en 2013.

Aucune raison donc d'en changer le principe: un jeune homme qui essaye de faire bonne impression, mais pris dans une avalanche de galères improbables grâce à des copains pires les uns que les autres. Des gags qui s'enchaînent à un rythme effréné et des répliques hilarantes. Le concept du "found-footage", qui désigne les films composés d’images censées avoir été trouvées, découvertes à l’abandon, donc supposées authentiques, est également repris.

La trame reste la même ou presque, avec juste un changement de décor. Ce n'est plus son patron que veut impressionner Franck (Philippe Lacheau, également derrière la caméra avec Nicolas Benamou), mais son futur beau-père Jean-Pierre (Christian Clavier). A supposer qu'il parvienne à faire sa demande à Sonia (Alice David). Il compte faire l'un et l'autre lors d'un voyage au Brésil, dans l'hôtel écologique tenu par Jean-Pierre.

Mais il est aussi accompagné de ses amis. Et avec eux, pas besoin d'ennemis. Ils l'entraînent dans une excursion en forêt amazonienne durant laquelle ils doivent baby-sitter la grand-mère de Sonia, et qui -forcément- tourne au fiasco. Après leur disparition, une caméra est retrouvée et le visionnage va révéler leur aventure et leur insondable bêtise. Impossible d'en dire plus sans priver le spectateur du comique des rebondissements incessants. Il faut donc éviter les amis "spoilers" et même la bande-annonce...

Le dénouement, attendu, n'a que peu d'intérêt. Le but de Babysitting-2 est toujours le même: faire rire, sans autre prétention. Et la mission est encore une fois accomplie. Avec un peu moins de réussite peut-être que dans le premier épisode pour ceux qui l'ont vu. Les personnages sont désormais familiers, les gags un peu plus attendus et, faute d'autres arguments, le moindre temps mort entre deux blagues paraît vite long. Mais des idées venues d'ailleurs promettent de nombreux éclats de rire.

Ce sont surtout les seconds rôles, les vrais personnages principaux, qui servent l'humour: le groupe d'amis Vincent Desagnat (la bonne poire), Tarek Boudali (l'obsédé), Charlotte Gabris (la grossière) et surtout Julien Arruti (l'idiot intergalactique), mais aussi la grand-mère qui n'a rien d'une mamie-gâteau (Valériane de Villeneuve).

Babysitting-2 n'est pas fait pour réfléchir, est parfois vulgaire, complètement crétin, son type d'humour en consternera sûrement plus d'un et est certainement un peu moins réussi que le premier. Mais il fait rire, un élément trop souvent oublié dans les comédies -et qui ne fait pas de mal, par les temps qui courent.

(Voir ci-dessous la bande annonce de Babysitting-2):

 

La bande de "Babysitting" change de décor, mais leur capacité à créer les pires situations reste intacte.


Commentaires

-