Béatrice Dalle dévoile une expérience cannibale, elle a mangé "un petit bout d'oreille" humaine dans sa jeunesse

Anthropophagie

Béatrice Dalle dévoile une expérience cannibale, elle a mangé "un petit bout d'oreille" humaine dans sa jeunesse

Publié le :

Dimanche 13 Août 2017 - 10:39

Mise à jour :

Dimanche 13 Août 2017 - 10:41
Connue pour son franc-parler et son goût de la provocation, l'actrice Béatrice Dalle a raconté à cœur ouvert au journal "Libération" l'expérience d'anthropophagie à laquelle elle s'est livrée dans sa jeunesse
©Anne-Christine Poujouloat/AFP

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
-A +A

Ce sont deux témoignages qui pourraient écœurer les plus fragiles. Dans une interview croisée pour Libération avec le célèbre linguiste Claude Hagège, l'actrice Béatrice Dalle s'est longuement épanché sur une expérience cannibale qu'elle a eu lors de sa jeunesse. Une expérience qu'elle partage avec le professeur émérite du Collège de France, à la différence que pour lui, elle fut réalisée à son insu.

"J’ai mangé de la viande humaine au Cameroun, où je faisais une enquête de terrain. J’avais demandé à mon assistant de m’acheter de la viande au marché, il m’a rapporté de la viande d’homme sans me le dire. J’ai juste trouvé que c’était un peu sucré par rapport au buffle que l’on mange là-bas", explique ce dernier.

Ce à quoi Béatrice Dalle répond: "Moi, c’était un petit bout d’oreille, trop cartilagineux pour avoir un goût particulier". Et de préciser les circonstances de son cannibalisme: "Comme on avait pris beaucoup de drogues, ma copine et moi, peu importe ce qu’on aurait mangé, on n’en aurait eu aucun souvenir. (…) Ma copine était étudiante en médecine. Dans son apprentissage, elle prenait des cours de dissection et je l’ai accompagnée une ou deux fois".

Quant à savoir si elle a été marquée par cette expérience, l'actrice précise: "Je suis prête à tout expérimenter, sinon la vie m’ennuie. Ce qui me tient à cœur, c’est de ne pas atteindre à l’intégrité physique et morale des gens. A partir de là, je fais ce que je veux de ma vie".

Une expérience de l'anthropophagie qui a sûrement permit à Béatrice Dalle de jouer à la perfection son rôle de Coré dans le film Trouble Every Day, où elle incarne une femme qui souffre d'une pulsion obsessionnelle de relations sexuelles pathologiques violentes, allant jusqu'à l'anthropophagie

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
Béatrice Dalle est revenue sur expérience de cannibalisme

Commentaires

-