Carrie Fisher, princesse Leia à jamais, est morte à l'âge de 60 ans

Le rôle d'une vie

Carrie Fisher, princesse Leia à jamais, est morte à l'âge de 60 ans

Publié le :

Mardi 27 Décembre 2016 - 20:21

Mise à jour :

Mardi 27 Décembre 2016 - 20:40
Carrie Fisher, la princesse Leia de "Star Wars", est décédée ce mardi des suites d'une crise cardiaque, a fait savoir sa fille. Depuis 1977, elle n'avait jamais vraiment pu dépasser ce rôle mythique qu'elle avait accepté de reprendre il y a un an. Elle devrait d'ailleurs y laisser une dernière empreinte dans le futur "Star Wars VIII".
©LucasFilm Ltd
PARTAGER :
-A +A

Il y a un an presque jour pour jour, le monde entier la redécouvrait dans le rôle qui l'a rendue mondialement célèbre à jamais. Carrie Fisher, inoubliable princesse Leia dans la première trilogie puis dans l'Episode VII de Star Wars 38 ans plus tard, est décédée ce mardi 27 à l'âge de 60 ans.

Quatre jours auparavant, vendredi 23, l'actrice avait été victime d'une crise cardiaque lors d'un vol reliant Londres à Los Angeles. Ayant reçu les premiers soins sur place, elle était depuis dans un état jugé "stable" par son entourage.

Mais sa fille Billie Lourd a fait savoir ce mardi via un porte-parole et un communiqué adressé au magazine People que c'était "avec une profonde tristesse" qu'elle confirmait "la mort de sa mère adorée à 8h55 ce matin (17h55 heure française, NDLR)".

Malgré ce grave malaise cardiaque, l'annonce du décès de l'actrice reste un choc pour ses fans et ceux de Star Wars, rien ne laissant présager -notamment lors de la promotion du Réveil de la Force- que l’actrice puisse se trouver diminuée.

Funeste coup du sort, son personnage avait retrouvé sa jeunesse ce mois-ci lors d'une fugace apparition dans Rogue One: A Star Wars Story. Symbole peut-être que quelles qu’aient été ses qualités d'actrice ou ses autres rôles, Carrie Fisher n'a jamais pu se détacher du personnage de la princesse Leia. Ses seconds rôles dans (entre autres) The Blues Brothers (John Landis, 1980), Hanna et ses sœurs (Woody Allen, 1986) ou Quand Harry rencontre Sally (Bob Reiner, 1989), ne changeront rien à la "malédiction" qui au final n'aura épargné que Harrison Ford.

Carrie Fisher sombrera un temps dans la drogue, l'alcool et la dépression. Elle se montrera toutefois sous un autre jour moins connu comme scénariste contribuant à de nombreux scripts, comme Sister Act, Alerte ou Demain on se marie.

C'était paradoxalement avec difficultés qu'elle avait obtenu le rôle de sa vie dans ce qui apparaissait alors aux acteurs eux-mêmes comme un potentiel fiasco, et qui deviendra l'un des plus grands monuments du cinéma. La production avait imposé à Carrie Fisher une cure d'amaigrissement. Celle-ci en plaisantait depuis, disant que l'équipe devait espérer alors qu'elle perde plusieurs kilos "dans chaque joue". Elle avait à nouveau du perdre 16 kilos pour jouer dans l'épisode VII, acceptant par la même occasion de rester à jamais Leia Organa.

Ce sera d'ailleurs son dernier rôle -posthume- puisqu'elle a participé au tournage de Star Wars VIII, dont la sortie est prévue pour décembre 2017. Un dernier signe du destin qui prouve si besoin est qu'il n'y aura jamais qu'une princesse Leia.

 

Ici avec Harrison Ford et Mark Hamill, Carrie Fisher était un des personnages inoubliables de "Star Wars".

Commentaires

-