César 2017: face à la polémique, Roman Polanski renonce

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

César 2017: face à la polémique, Roman Polanski renonce

Publié le 24/01/2017 à 10:08 - Mise à jour à 10:10
©Kacper Pempel/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Roman Polanski a annoncé ce mardi renoncer à présider la cérémonie des César. Ce choix avait provoqué la polémique et l'indignation des associations féministes, le réalisateur polonais multi-récompensé étant accusé de viol aux Etats-Unis.

Le réalisateur franco-polonais Roman Polanski renonce à présider la cérémonie des César en raison de la polémique, qu'il juge "injustifiée", déclenchée par des associations féministes contre sa nomination, selon un communiqué publié ce mardi 24.

Ces associations, qui ont lancé une pétition pour sa destitution, dénoncent le choix du réalisateur qui avait été poursuivi en 1977 en Californie pour le viol d'une adolescente de 13 ans. Cette polémique a "profondément attristé Roman Polanski et atteint sa famille" et le réalisateur "a décidé de ne pas donner suite à l'invitation" des organisateurs, ajoute le communiqué de son avocat.

le choix, pour présider la cérémonie, de Roman Polanski, 83 ans, accusé d'un viol dans les années 70 aux Etats-Unis, a suscité un appel au boycott sur les réseaux sociaux, un tollé chez des associations féministes et a été condamné par la ministre des Droits des Femmes, Laurence Rossignol. "Je trouve surprenant et choquant que l'histoire d'un viol dans la vie d'un homme ne pèse pas. (...) C'est un choix qui témoigne, de la part de ceux qui ont décidé de le nommer président des César, d'une indifférence à l'égard des faits qui lui sont reprochés", avait-elle déclaré.

Pour accentuer la pression, les mouvements féministes ont appelé dans un communiqué à un rassemblement mercredi matin devant le Fouquet's pour "redire leur colère" et "appeler les invité(E)s de la cérémonie à boycotter les César 2017". "L'objectif c'est de dénoncer le choix de l'Académie des César et de réveiller aussi la profession", a indiqué à l'AFP Alice Coffin, coordinatrice de la manifestation et membre du groupe féministe La Barbe.

Cette annonce intervient à la veille de l'annonce des nominations. On ignorait encore ce mardi matin qui le remplacerait.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


PARTAGER CET ARTICLE :


Les associations féministes s'étaient insurgées contre le choix de Roman Polanski comme président de la cérémonie des César.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-