"Cro Man": enfin la vérité sur l'origine du football! (vidéo)

Préhistoire drôle

"Cro Man": enfin la vérité sur l'origine du football! (vidéo)

Publié le :

Mercredi 07 Février 2018 - 01:12

Mise à jour :

Mercredi 07 Février 2018 - 10:00
Un match de foot préhistorique: l'équipe de l'Âge de pierre contre celle de l'Âge de bronze. C'est le clou du film d'animation "Cro Man", qui sort ce mercredi, réalisé par les studios britanniques qui avaient produit "Wallace et Gromit" et plus récemment "Shaun le mouton".
©StudioCanal
PARTAGER :

Jean-Michel Comte

-A +A

On en sait plus sur la réelle origine du football, inventé en Angleterre pendant la Préhistoire, grâce au film d'animation Cro Man (ce mercredi 7 sur les écrans français) des studios britanniques Aardman, qui avaient déjà produit Chicken Run, Wallace et Gromit et Shaun le mouton.

On est à l'Âge de pierre, dans ce qui sera plus tard la région de Manchester, et dans cette vallée creusée dans un cratère causé par une météorite, Doug et les siens vivent paisiblement. Mais Doug (voix de Pierre Niney dans la version française) et son copain le sanglier Crochon aimeraient bien chasser plus gros que des lapins (par exemple des mammouths) et ont des envies d'aventures et de découvertes.

Ils vont être servis. Une nuit, la tribu est réveillée par des étrangers en armures, perchés sur des mammouths, qui les envahissent et les chassent de leurs terres: ce sont les hommes de l'Âge de bronze. Les hommes des cavernes fuient alors la vallée, sauf Doug et Crochon qui se retrouvent dans une ville où règne le seigneur Noz, et où l'on pratique un drôle de jeu avec un ballon rond.

Après diverses péripéties, et pour sauver leur tribu et retrouver leurs terres, Doug et les siens vont venir défier les colonisateurs: ce sera un match entre l'équipe de l'Âge de bronze, le Real Bronzio, symbole de la puissance de la ville et réputée imbattable, et l'équipe de l'Âge de pierre, qui doit tout apprendre de ce nouveau jeu disputé à 11 contre 11 sur une pelouse verte et devant une foule en délire …

Il y a un humour anglais savoureux dans ce film d'animation où les personnages en pâte à modeler sont animés image par image. C'est la plus grosse production des studios Aardman depuis leur création il y a plus de 40 ans –"une production mammouth", ironise le réalisateur, Nick Park, dont c'est le premier film en solo après avoir coréalisé Chicken Run en 2000 et Wallace et Gromit: le mystère du lapin-garou en 2005. Alliés alternativement à Dreamworks, Pathé, Sony ou StudioCanal, les studios Aardman ont également produit des films comme Souris City (2006), Les Pirates! Bons à rien, mauvais en tout (2012) ou Shaun le mouton (2015).

Lire aussi la critique - Shaun le mouton au cinéma, la bêêêlle surprise

Ici la force comique du film réside dans les anachronismes et les allusions, dans cette histoire préhistorique, à l'époque actuelle, et notamment au monde du football. Le riche seigneur qui gouverne la ville et possède l'équipe du Real Bronzio est corrompu, tricheur, humilié par sa femme, et paye à prix d'or ses footballeurs mercenaires: toute ressemblance… En face de ces vedettes du ballon rond, Doug et les siens devront compter sur l'esprit d'équipe et la solidarité –comme dans un match de coupe opposant le grand favori au petit Poucet de l'épreuve.

Nick Park avoue pourtant ne pas être un passionné de ballon rond. "J’ai toujours encouragé mon équipe de foot locale –la Preston North End– mais c’était par loyauté, pas davantage. C’est précisément parce que je ne suis pas fan de foot que je me sens capable de raconter une histoire qui parlera au plus grand nombre. Il y a dans Cro Man des échos sur la manière dont le sport est aujourd’hui gangrené par l’argent, mais le sujet du film n’est pas le foot. Il parle d’une tribu motivée par un esprit positif".

Doug l'homme des cavernes et son copain Crochon le sanglier ont des envies d'ailleurs.

Commentaires

-