EN DIRECT - César 2016: "Fatima" meilleur film

EN DIRECT - César 2016: "Fatima" meilleur film

Publié le :

Vendredi 26 Février 2016 - 19:02

Mise à jour :

Samedi 27 Février 2016 - 00:47
©Nord-Ouest Films - Arte France Cinéma
PARTAGER :

Jean-Michel Comte

-A +A

La 41e cérémonie des César du cinéma français, qui s'est déroulée vendredi soir au théâtre du Châtelet, a couronné "Fatima", film de Philippe Faucon. Vincent Lindon et Catherine Frot ont été sacrés meilleur acteur et meilleure actrice. Les films "Mustang" et "Marguerite" ont reçu 4 récompenses chacun.

Merci d'avoir suivi ce direct, retrouvez la synthèse de cette soirée ici, et le reste de l'actualité en continu sur FranceSoir.

 

23h57

Et le dernier César de la soirée, celui du meilleur film, est décerné à Fatima, une petite surprise. Le film de Philippe Faucon, qui raconte l'adaptation à la société française d'une femme de ménage immigrée algérienne parlant mal le français, récolte au total trois César. Son réalisateur était le seul, parmi ceux des huit films en compétition pour le César du meilleur film, à ne pas être nommé pour le César du meilleur réalisateur.

 

23h50

Emmanuelle Béart remet le César du meilleur acteur à Vincent Lindon, le grand favori, pour La loi du marché. L'acteur reçoit enfin son premier César après cinq tentatives infructueuses. "Je suis extrêmement touché que vous me remettiez ce prix ce soir, vraiment très touché. J'essaye de prendre conscience de ce que cela fait de vous voir d'ici ce soir. C'est la première fois". Pour ce rôle Vincent Lindon avait reçu le Prix d'interprétation à Cannes.

 

23h45

Le César de la meilleure réalisation est attribué à l'un des chouchous de la profession et de la critique, Arnaud Desplechin, pour Trois souvenirs de ma jeunesse, qui reçoit ainsi le premier César de sa carrière.

 

23h38

Le César de la meilleure actrice est décerné à Catherine Frot pour Marguerite, dans lequel elle interprète une cantatrice qui chante faux. En recevant son trophée, elle fredonne "Si tu veux faire mon bonheur, Marguerite, Marguerite, si tu veux faire mon bonheur, Marguerite donne-moi ton coeur...". Elle remercie l'équipe du film, et le public qui la suit depuis 20 ans dans des rôles divers.

 

23h32

Le César du meilleur film étranger va au film américain Birdman, du réalisateur mexicain Alejandro Gonzalez Inarritu, grand triomphateur des Oscars l'an dernier.

 

23h28

Quatrième Oscar pour Mustang: celui du meilleur scénario original, attribué à Alice Vonocour et à la réalisatrice du film, Denisz Gamze Ergüren, et remis par Patrick Bruel.

 

23h20

Claude Lelouch remet un César d'honneur à Michael Douglas, applaudi debout par les participants à la soirée. L'acteur américain remercie en français. "Merci pour cette récompense qui me va droit au coeur. Et merci pour l'amitié que vous avez témoignée à mon égard, à l'égard de ma famille et des Etats-Unis. Vive la France!"

 

23h12

Le César du meilleur acteur dans un second rôle est attribué à Benoît Magimel dans La tête haute.

 

23h05

Christine and The Queens, sur scène, chante It's Only Mystery, la chanson du film de Luc Besson Subway (1985), avant la remise du César de la meilleure musique originale, que remettent Christophe Lambert, César du meilleur acteur pour ce film, et Eric Serra, auteur de la musique de ce film Subway. Le César 2016 de la meilleure musique est attribué à Warren Ellis, très australien et très barbu, pour Mustang, qui reçoit ainsi son troisième trophée.

 

22h55

Le César de la meilleure adaptation est décerné à Philippe Faucon, le réalisateur du film Fatima, dont c'est le deuxième César de la soirée après celui du meilleur espoir féminin.

 

22h45

Le César de la meilleure actrice dans un second rôle revient à l'actrice danoise Sidse Babett Knudsen, partenaire de Fabrice Luchini dans L'hermine.

 

22h40

César des meilleurs décors à Martin Kurel pour le film Marguerite, dont c'est le troisième César technique. 

 

22h30

Après le traditionnel hommage aux disparus, Jean-Hugues Anglade, après un mini-discours maladroit et mal préparé, remet le César du meilleur premier film à Mustang, de la réalisatrice franco-turque Denisz Gamze Ergüsen. "Merci, c'est un immense honneur", dit celle-ci, qui sort une liste sur un papier pour remercier une quinzaine de personnes, dans un discours un peu longuet, avant que le producteur remercie également lui aussi, plus sobrement. C'est le deuxième César de la soirée pour le film, qui représentera la France dimanche soir aux Oscars.

 

22h20

Le César du meilleur documentaire est attribué à Demain, film écologiste de Cyril Dion et de l'actrice Mélanie Laurent. Cyril Dion est un peu long dans ses remerciements, contrairement aux consignes de la soirée, Mélanie Laurent est plus brève et formule l'espoir que "l'humanité n'ait pas dit son dernier mot".

 

22h10

L'humoriste Jérôme Commandeur interprète un sketch très drôle avant de remettre le César du meilleur montage, attribué à Mathilde Van de Moortel pour Mustang, qui reçoit ainsi son premier trophée de la soirée.

 

22h05

Le César de la meilleur photo est attribué à Christophe Offenstein pour Valley of Love.

 

22h00

Deuxième César technique pour le film Marguerite, celui du meilleur son, attribué à François Musy et Gabriel Hafner.

 

21h55

Les César des meilleurs films d'animation sont décernés au Petit Prince de Mark Osborne (longs métrages) et au Repas dominical de Céline Devaux (courts métrages).

 

21h45

Louane Emera, chanteuse et meilleur espoir féminin l'an dernier pour La famille Bélier, remet le César du meilleur espoir masculin au favori, Rod Paradot, pour La tête haute, son premier rôle. Emu, à l'opposé de son personnage d'adolescent rebelle et violent, il dit "Ca va plus très bien (...), c'est dur, y'a trop d'émotion", remerciant la réalisatrice Emmanuelle Bercot, "les producteurs que je kiffe", et termine en remerciant sa mère, "qui tous les jours croit en moi", sous les applaudissements, écrasant une larme.

 

21h40

Le César des meilleurs costumes est attribué à Pierre-Jean Laroque pour le film Marguerite.

 

21h35

Nicolas Duvauchelle remet le César du meilleur court métrage, décerné à La contre-allée, de Cécile Ducrocq.

 

21h30

Le premier César de la soirée, celui du meilleur espoir féminin, est remis par Carole Bouquet. C'est Zita Hanrot, pour Fatima, dans lequel elle incarne la fille du personnage principal, une femme de ménage interprétée par Soria Zeroual.

 

21h25

"Merci", dit Lelouch, sur scène, à l'assistance qui l'applaudit. "C'est un mot que vous allez entendre souvent ce soir. Mais c'est normal car on ne fait pas un film tout seul". Il dit également "merci à tous ceux qui m'ont dit non", et rend hommage "à tous les oubliés des César", comme lui. "J'aime le cinéma à un point que vous ne pouvez pas imaginer (...). Je crois au cinéma plus que tout le reste et (...) on n'a jamais vu quelqu'un de mourir d'une overdose de rêve", ajoute le réalisateur, il y a 50 ans, d'Un homme et une femme.

 

21h20

Ca commence par un sketch vidéo de Florence Foresti dans des parodies de Nikita avec Tchéky Karyo, d'Itinéraire d'un enfant gâté avec Jean-Paul Belmondo, de Trance avec Vincent Cassel. Puis l'humoriste, maîtresse de cérémonie de la soirée, entre sur scène, en smoking, entourée de deux grands blacks -"mon banquier et mon comptable"- et esquisse quelques pas de danse. Elle entame ensuite un sketch, évoquant la cérémonie des Oscars ("un budget de 30 millions de dollars, moi je vais faire des vannes à 150 euros"), raillant l'assistance ("On m'a dit que le public des César était très froid"), saluant le président de l'Académie des César Alain Terzian, la maire de Paris Anne Hidalgo, la nouvelle ministre de la Culture Audrey Azoulay, l'invité d'honneur Michael Douglas. Puis elle cite les films et certains acteurs nommés, avec quelques vannes pour chacun. Puis elle accueille sur scène le président de la soirée, Claude Lelouch.

 

21h01

Et c'est parti! Coup d'envoi de cette 41e cérémonie des César au théâtre du Châtelet à Paris.

 

20h50

Etaient notamment candidats cette année:

- 216 films de long métrage pour les 4 César du meilleur film documentaire (42 éligibles), meilleur premier film (56 éligibles), meilleur film d’animation (8 éligibles) et meilleur film;

- 694 actrices en lice pour les 3 César attribués à l’interprétation féminine (rôle principal, rôle secondaire, espoir féminin);

- 976 acteurs en lice pour les 3 César attribués à l’interprétation masculine (rôle principal, rôle secondaire, espoir masculin);

- 229 réalisateurs et réalisatrices en lice pour le César attribué à la réalisation.

 

20h40

Ce sont au total les 4.276 professionnels de l’industrie cinématographique en France, membres de l’Académie des arts et techniques du cinéma, à jour de leur cotisation annuelle, qui étaient appelés à voter pour ces 41es César.

 

20h35

A moins d'une demi-heure du début de la cérémonie, acteurs et réalisateurs nommés, professionnels du cinéma et invités sont pratiquement tous arrivés, défilant sur le tapis rouge du théâtre du Châtelet, en plein coeur de Paris, protégé par d'importantes forces de sécurité. Parmi eux, l'acteur américain Michael Douglas, qui recevra un César d'honneur, et le réalisateur Claude Lelouch, qui préside la soirée.

 

20h30

Les César furent créés en 1976, deux ans après la création, par Georges Cravenne, de l'Académie des arts et techniques du cinéma. Ils remplacèrent les Etoiles du cinéma, qui furent décernées de 1955 à 1975 par un jury de critiques et d'artistes.

Hommage indirect à Raimu, interprète du personnage de César dans la trilogie de Marcel Pagnol, les récompenses tirent leur nom du sculpteur marseillais César Baldaccini, dit César (1921-1998), célèbre notamment pour ses compressions en bronze. Les trophées, d'un poids de 3,8 kilos, représentent une compression de pellicules de films. Depuis l'an dernier ils sont fabriqués par la fonderie d'art Bocquel, à Bréauté (Seine-Maritime).

A noter que les héritiers du sculpteur ont émis le souhait -exaucé par l'Académie et par une partie de la presse, dont FranceSoir- que les "César", même au pluriel, s'écrivent sans "s" car il s'agit d'un nom propre, règle appliquée différemment pour les Oscars qui, eux, prennent un "s".

---

Huit films en compétition pour obtenir le César 2016 du meilleur film et succéder au palmarès à Timbuktu, vainqueur l'an dernier (7 trophées): la 41e cérémonie des César du cinéma français a un parfum de suspense, ce vendredi 26 au théâtre du Châtelet à Paris et en direct sur Canal+.

Avec 11 nominations chacun, Trois souvenirs de ma jeunesse, d'Arnaud Desplechin, et Marguerite, de Xavier Giannoli, arrivent en tête. Mais les pronostics sont plutôt favorables à Dheepan, de Jacques Audiard (9 nominations, déjà récompensé de la Palme d'or à Cannes), et à Mustang, premier film de la réalisatrice franco-turque Deniz Gamze Ergüven (9 nominations, qui représentera la France aux Oscars dimanche soir).

Les quatre autres candidats au César du meilleur film sont La tête haute, d'Emmanuelle Bercot (8 nominations); Mon roi, de Maïwenn (8 nominations); Fatima, de Philippe Faucon (4 nominations); et La loi du marché, de Stéphane Brizé (3 nominations).

Pour le César du meilleur acteur, Vincent Lindon, dans La loi du marché, arrive largement en tête des favoris, après son Prix d'interprétation à Cannes.

La compétition est plus serrée chez les actrices, avec Catherine Frot souvent citée dans les pronostics pour Marguerite, mais au même titre que l'actrice marocaine Loubna Abidar pour Much Loved et l'actrice non-professionnelle Soria Zeroual pour Fatima.

L'Académie des César décernera 22 trophées au cours de cette soirée présidée par le réalisateur Claude Lelouch et présentée pour la première fois par l'humoriste Florence Foresti.

 

Vincent Lindon a reçu le César du meilleur acteur.


Commentaires

-