Festival de Cannes 2018: selfies interdits et punitions à la clé

Festival de Cannes 2018: selfies interdits et punitions à la clé

Publié le :

Jeudi 12 Avril 2018 - 17:44

Mise à jour :

Jeudi 12 Avril 2018 - 18:06
L'annonce de la sélection du 71e Festival de Cannes ce jeudi a aussi été l'occasion pour ses organisateurs de prévenir que les selfies seront désormais interdits sur le tapis rouge, sous peine de sanctions. Une décision prise pour des raisons techniques mais aussi pour l'image de l’événement.
©Antonin Thuillier/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Ceux qui seront tentés de prendre un selfie sur le tapis rouge lors du prochain Festival de Cannes 2018 seront punis. Cette fois-ci les organisateurs ont décidé de sévir contre les stars qui auraient l'impudence d'alimenter leurs réseaux sociaux durant la sacro-sainte montée des marches.

Car pour s'assurer que la règle sera bien respectée, le Festival a même prévu une punition assez sévère. Les contrevenants seront ainsi privés de projection pour 24 heures. Une façon de rappeler à tous que l'évènement est artistique avant d'être mondain et doit s'accorder avec un certain "standing".

Lire aussi: Godard, Spike Lee et Panahi dans un 71e Festival de Cannes engagé

"On vient au festival pour voir pas pour être vu. (...) Cannes est basé sur le désir, le secret, sur une tradition d'élégance. Le selfie vient endommager le tapis. À Berlin, à Venise, aux Oscars, le public ne passe pas par le tapis rouge. À Cannes, si", a expliqué Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes. "Je trouve ça irrespectueux (...) et c'est moche neuf fois sur dix", a ajouté son président Pierre Lescure.

Mais la raison est également technique et organisationnelle. Faire monter les marches aux quelque 2.000 personnes que peut accueillir la grande salle dans un temps acceptable, en comptant les passages obligés devant les nuées de photographes -professionnels eux- et les éventuelles dédicaces est un défit logistique. Les pauses "selfies" apparaissent donc comme autant de sources d'embouteillages.

Si elle brandit le bâton après plusieurs années de simple incitations, la direction du Festival semble plutôt espérer que les stars se plieront à cette nouvelle règle par bonne volonté. Cela éviterait d'avoir à expliquer à un Spike Lee ou une Cate Blanchett qu'ils sont interdits de projection. 

Des considérations qui ont presque éclipsé l'annonce de la sélection officielle retenue dans laquelle on retrouve notamment quatre réalisateurs français: Jean-Luc Godard, Stéphane Brizé, Christophe Honoré et Eva Husson.

Les selfies sont désormais interdits lors de la montée des marches du Festival de Cannes.


Commentaires

-