Festival de Cannes: cinq candidats français à la Palme d'or, plus "Mad Max", Woody Allen et "Le Petit Prince" hors-compétition (VIDEO)

Que la fête commence

Festival de Cannes: cinq candidats français à la Palme d'or, plus "Mad Max", Woody Allen et "Le Petit Prince" hors-compétition (VIDEO)

Publié le :

Mercredi 13 Mai 2015 - 12:21

Mise à jour :

Mercredi 13 Mai 2015 - 12:30
Les derniers préparatifs vont bon train ce mercredi 13 avant le coup d'envoi, dans la soirée, du 68e Festival de Cannes. C'est un film français, "La tête haute", hors-compétition, qui sera présenté en ouverture. La compétition débutera jeudi avec 19 candidats à la Palme d'or, qui sera décernée le dimanche 24 mai.
©Benoît Tessier/Reuters
PARTAGER :

Jean-Michel Comte

-A +A

Tout est prêt sur la Croisette pour le lancement, ce mercredi soir, du 68e Festival de Cannes. Projections et fêtes, journalistes et badauds, stars et starlettes, strass et stress, salles obscures et plages ensoleillées –et sous les Palmiers, la Palme: 19 films sont candidats cette année à la Palme d'or, qui sera décernée le dimanche 24 mai.

Parmi ces 19 successeurs potentiels au vainqueur de l'an dernier, Winter Sleep, du Turc Nuri Bilge Ceylan, figurent cinq films français: Valley of Love, de Guillaume Nicloux; Dheepan, de Jacques Audiard; La loi du marché, de Stéphane Brizé; Mon roi, de Maïwenn; et Marguerite et Julien, de Valérie Donzelli.

De mémoire de festivalier, jamais la présence française n'aura été aussi massive dans ce plus grand festival du monde, puisque les films d'ouverture et de clôture (hors-compétition) sont également français, et que trois autres seront présentés hors compétition dans le cadre de la sélection officielle: Une histoire de fou, de Robert Guédiguian; Asphalte, de Samuel Benchetrit; et le sulfureux Love, de Gaspar Noé. Et, note tricolore supplémentaire, c'est la réalisatrice française Agnès Varda qui recevra une Palme d'or d'honneur, le soir de la cérémonie de clôture présenté par le comédien …français Lambert Wilson.

C'est également lui qui présentera ce mercredi soir, en direct sur Canal+, la cérémonie d'ouverture, juste avant la projection de La tête haute, un film à caractère social d'Emmanuelle Bercot, qui raconte le parcours d’un jeune délinquant (interprété par Rod Paradot, un jeune inconnu qui crève l'écran) difficilement élevé par sa mère (Sarah Forestier) et qu'un juge pour enfants (Catherine Deneuve) et un éducateur (Benoît Magimel) tentent de remettre sur le droit chemin. Le film est sorti dans les salles ce mercredi 13 mai.

Le documentaire La glace et le ciel, sur les dangers du réchauffement climatique, du réalisateur français Luc Jacquet, fera la clôture de ce 68e Festival dimanche 24, juste après l'annonce du palmarès concocté par le jury présidé cette année par les frères Ethan et Joel Coen, les réalisateurs américains vainqueurs de la Palme d'or en 1991 avec Barton Fink.

Outre les cinq films français, les jurés auront à choisir, parmi les 14 autres candidats à la Palme, entre deux anciens vainqueurs comme eux –l'Italien Nani Moretti (Palme d'or en 2001 pour La chambre du fils), avec son film Mia Madre (Ma mère), et l'Américain Gus Van Sant (Palme d'or en 2003 pour Elephant), avec son film The Sea of Trees­–, mais aussi deux autres films italiens (Youth, de Paolo Sorrentino, et Le conte des contes, de Matteo Garrone), ainsi que notamment Carol, de l'Américain Todd Haynes; The Assassin, du Taïwanais Hou Hsiao-Hsien; Macbeth, de l'Australien Justin Kurzel; ou Sicario du Canadien Denis Villeneuve.

Mais ce sont, comme souvent, les films hors-compétition qui feront l'événement pendant ces 12 jours, à commencer par Mad Max: Fury Road, quatrième épisode de la saga, de l'Australien George Miller, avec Tom Hardy (qui reprend le rôle de Mel Gibson) et Charlize Theron, présenté jeudi 14 et dans les salles françaises le même jour.

Il y aura aussi Un homme irrationnel, le dernier film de Woody Allen, avec Joaquin Phoenix et Emma Stone; les dessins animés Le Petit Prince, de Marc Osborne, et Vice-Versa, de Pete Docter; et le premier film réalisé par l'actrice américaine Natalie Portman, Une histoire d'amour et de ténèbres, sur l'écrivain et journaliste israélien Amos Oz.

(Voir ci-dessous la bande-annonce du film d'ouverture, La tête haute):

 

Tout est prêt, sur la Croisette, pour l'ouverture du 68e Festival de Cannes ce mercredi 13.

Commentaires

-