Festival de Cannes: la journée de lundi 18 en images (DIAPORAMA)

Festival de Cannes: la journée de lundi 18 en images (DIAPORAMA)

Publié le 19/05/2015 à 03:25 - Mise à jour à 03:34
©Benoît Tessier/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): Jean-Michel Comte

-A +A

Vincent Lindon, pour le film français en compétition "La loi du marché", très bien accueilli, et l'équipe française de doublage du dessin animé américain "Vice-Versa", hors-compétition, ont tenu la vedette au Festival de Cannes lundi.

La vedette, lundi 18 au Festival de Cannes, n'avait rien de glamour. Vincent Lindon, acteur discret et de convictions, a impressionné les festivaliers par son rôle dans La loi du marché, et certains parlent déjà du Prix d'interprétation.

Dans ce film de Stéphane Brizé, le deuxième film français en compétition, il interprète un chômeur qui retrouve du travail comme vigile dans un supermarché mais se trouve confronté à un dilemme quand on lui demande d'espionner et de dénoncer des collègues: jusqu'où peut-on aller pour garder son emploi dans la société actuelle?

Le film a été très bien accueilli par les festivaliers, qui ont également vu un second film en compétition ce lundi: Plus fort que les bombes, du Norvégien Joachim Trier, un drame familial dans lequel le veuf (Gabriel Byrne) et les deux fils d'une photographe célèbre (Isabelle Huppert) découvrent, trois ans après sa mort, en préparant une rétrospective de son œuvre, un lourd secret qui va bouleverser leur vie.

Entre ces deux films sombres, les organisateurs du Festival avaient réservé la principale montée des marches, à 19h15, au dessin animé des studio Pixar Vice-Versa, présenté hors-compétition. Réalisé par l'Américain Pete Docter, qui avait déjà eu les honneurs de Cannes en 2009 avec Là-haut, le film a enthousiasmé beaucoup de festivaliers par son scénario: les cinq Emotions principales dans la tête de Riley, une petite fille de 11 ans, sont représentées (Joie, Peur, Colère, Dégoût, Tristesse). Lorsque la fillette déménage dans une grande ville, c'est la grande agitation dans sa tête...

Les acteurs assurant les voix de la version française de ce film qui sortira en salles le 17 juin ont fait le spectacle à la montée des marches: Gilles Lellouche, Mélanie Laurent, Charlotte Le Bon, Pierre Niney et Marilou Berry.

Ce mardi 19, le cinéma français présentera en compétition son troisième film, Marguerite & Julien, de Valérie Donzelli (la réalisatrice en 2011 de La guerre est déclarée), avec Anaïs Demoustier et Jérémie Elkaïm. Le scénario, écrit à l'origine pour François Truffaut qui n'a jamais pu faire le film, est adapté d’une histoire vraie du XVe siècle: celle de Julien et Marguerite de Ravalet, un frère et une sœur poursuivis en 1603 pour une une relation incestueuse et qui fuient la société de l'époque.

Le second film candidat à la Palme d'or (qui sera remise dimanche 24) sera Sicario, du Canadien Denis Villeneuve, avec une belle distribution: Emily Blunt, Josh Brolin et Benicio Del Toro. Le film raconte l'histoire d'un agent de lutte contre les trafiquants qui, après avoir découvert de nombreux corps dans la planque d’un cartel, se porte volontaire pour intégrer une équipe internationale qui tente de faire tomber le baron de la drogue responsable de ces crimes.

(Voir ci-dessous la bande-annonce du film Vice-versa):

 

Auteur(s): Jean-Michel Comte


PARTAGER CET ARTICLE :


Les voix françaises du dessin animé "Vice-Versa" (Gilles Lellouche, Mélanie Laurent, Charlotte Le Bon, Pierre Niney et Marilou Berry) ont monté les marches lundi 18.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Culture




Commentaires

-