Hélène Duc: la comédienne des "Rois maudits" est morte

Hommage

Hélène Duc: la comédienne des "Rois maudits" est morte

Publié le :

Lundi 24 Novembre 2014 - 15:46

Mise à jour :

Mardi 25 Novembre 2014 - 10:16
La comédienne Hélène Duc est morte dimanche à 97 ans. Elle marqua l'ORTF avec la série "Les Rois maudits" dans les années 70, et apparut à l'écran aux côtés de Fernandel, Jean-Paul Belmondo ou encore Johnny Hallyday. Mais elle fut aussi une résistante reconnue "Juste parmi les nations" en 2005.
©Nana Productions/Sipa
PARTAGER :
-A +A

La comédienne Hélène Duc, connue surtout pour son rôle de la comtesse Mahaut d'Artois dans Les Rois maudits, une série diffusée en 1972 sur la deuxième chaîne de l'ORTF, est morte dimanche 23 à 97 ans.

Montée sur scène à l'âge de deux ans lors d'une fête de charité protestante, elle ne quitta l'univers de la comédie qu'à 90 ans passés. Dès son enfance, son entourage lui promettait une carrière artistique. Il fallait garder un rôle "pour la petite Duc qui est si drôle". Mais pour Hélène Duc, la comédie était bien plus qu'un passe-temps amusant, elle fut une vocation pour laquelle elle avait été "appelée".

Née en 1917 à Bergerac (Dordogne), elle partit à Paris à 17 ans pour poursuivre ses études avant de retrouver sa ville natale pendant la Seconde guerre mondiale, en tant que professeur des écoles. Elle aidera aussi les juifs à passer la ligne de démarcation. Une action qui lui valut en 2005 d'être reconnue "Juste parmi les nations" par l'Etat d'Israël. "Je ne me sens pas héroïne", déclarait-elle en 2006 à propos de cette reconnaissance. "Ce que j’ai fait est normal, c’est le fruit de mon éducation". 

La guerre terminée, l'actrice retrouve la scène à trois reprises en 1966 à Sarlat et Toulouse dans Mère courage et ses enfants du dramaturge et metteur en scène allemand, Bertolt Brecht. Elle jouera aux côtés d'acteurs français bien connus du grand public tels que Fernandel (Le Caïd, 1960) et Jean-Paul Belmondo (La chasse à l'homme, 1964). Elle donnera même la réplique à Johnny Hallyday dans A tout casser en 1968. En 2000, elle décroche le rôle de la grand-mère de Tanguy dans le film du même nom. Sa dernière apparition au cinéma remonte à 2005 avec un remake des Rois Maudits. Son aura dans la série, 33 ans plus tôt, avait tellement marqué le petit écran que la comédienne décrochera le second rôle dans cette deuxième version.

Ce lundi 24, François Hollande a rendu hommage à la comédienne dans un communiqué. "Je m’incline devant cette grande dame courageuse et discrète, une jeune résistante qui sauva des dizaines d’enfants juifs du Périgord, aux côtés de sa mère institutrice". 

 

 

Hélène Duc et Fernandel dans le film "Le Caïd" (1960).

Commentaires

-