"Hitman & Bodyguard": Ryan Reynolds et Samuel L. Jackson rivaux et complices (vidéo)

"Hitman & Bodyguard": Ryan Reynolds et Samuel L. Jackson rivaux et complices (vidéo)

Publié le :

Vendredi 18 Août 2017 - 17:03

Mise à jour :

Mercredi 23 Août 2017 - 15:14
©Metropolitan FilmExport
PARTAGER :

Jean-Michel Comte

-A +A

Ryan Reynolds joue les gardes du corps et Samuel L. Jackson les tueurs à gages dans "Hitman & Bodyguard", film d'action au ton humoristique qui sort ce mercredi. Ennemis jurés, les deux personnages sont obligés de faire équipe ensemble pour échapper à leurs adversaires qui veulent les éliminer.

"Buddy movie": le "film de potes", dans lequel deux acolytes aux caractères généralement opposés s'allient contre des méchants, est un genre à part entière dans le cinéma, notamment américain. Nouvel exemple ce mercredi 23 sur les écrans français avec Hitman & Bodyguard, dans lequel Ryan Reynolds et Samuel L. Jackson, rivaux qui se détestent, deviennent complices qui s'adorent.

En échange de la libération de sa femme (Salma Hayek), un redoutable tueur à gages emprisonné en Angleterre, Darius Kincaid (Samuel L. Jackson), accusé de 24 assassinats dans 10 pays, accepte d'aller témoigner devant la Cour internationale de justice de La Haye contre un de ses anciens commanditaires, le dictateur de Biélorussie Vladislav Dukhovich (Gary Oldman), accusé notamment de crimes contre l'humanité. Un commando d'une douzaine d'hommes d'Interpol armés jusqu'aux dents est chargé de le conduire d'Angleterre aux Pays-Bas.

Mais le convoi tombe dans un guet-apens organisé par les hommes de main de Dukhovich. Seuls en réchappent Kincaid et la responsable du commando, la policière française Amelia Roussel (Elodie Yung), qui parviennent à se cacher. Pour continuer sa mission, la jeune policière fait alors appel à son ancien petit ami, Michael Bryce (Ryan Reynolds), un des meilleurs gardes du corps professionnels dont la carrière a subi un coup d'arrêt deux ans auparavant.

Bryce accepte, débarque au secours de son ex, qui lui laisse le soin d'acheminer seul "le colis" dans le délai de 27 heures restant avant la clôture du procès de La Haye. Mais Bryce tombe de haut: il ne se doutait pas que ce "colis" était Kincaid, son ennemi juré depuis des années. Contraints de faire désormais équipe ensemble, le garde du corps et le tueur à gages vont avoir à leurs trousses les gros bras du dictateur biélorusse, qui ont pour mission de les empêcher d'arriver à La Haye…

Dès le générique, on comprend que ce film d'action sera aussi une comédie déjantée: dialogues drôles, gags et quiproquos alternent avec les scènes d'action et de suspense. Et les deux acteurs principaux Ryan Reynolds et Samuel L. Jackson s'en sont donné à cœur joie de jouer les marioles: "Avec un duo comme celui-là, je me suis dit que la meilleure solution était d'offrir à Ryan et Sam l’environnement et le soutien adéquats, puis de me poser pour apprécier le spectacle", explique le réalisateur, l'Australien Patrick Hughes.

C'est son troisième film, après Red Hill en 2010 (un western non sorti dans les salles françaises) et Expendables-3 en 2014. Les scènes de fusillades et de poursuites sont un peu lassantes, comme des intermèdes obligatoires, mais elles sont très bien réalisées, avec des cascades et des effets spéciaux impeccables. Ce n'est pas de la rigolade, contrairement au reste du film où l'humour coule à flots et où le duo principal est entouré de quelques seconds rôles intéressants: Gary Oldman, très méchant, Salma Hayek, toujours sexy et complètement timbrée, et l'actrice française Elodie Yung qui, après un début de carrière dans des séries françaises au début du siècle, poursuit maintenant une petite carrière à Hollywood.

Ce Hitman & Bodyguard suit les codes des films d'action comme pour les parodier, même s'il se prend un peu trop au sérieux sur la fin, oubliant son objectif premier qui est de faire sourire. Un objectif de comédie parfaitement rempli quand les deux héros se racontent mutuellement leur première rencontre avec leur petite amie respective (nette préférence pour Salma Hayek). Et que traduit également l'affiche américaine du film, parodie hilarante du film Bodyguard de 1992 où Kevin Costner jouait les gardes du corps de Whitney Houston.

(Voir ci-dessous la bande-annonce du film):

Samuel L. Jackson et Ryan Reynolds, deux ennemis obligés de faire ami-ami.

Commentaires

-