"Hunger Games": retour sur les trois premiers épisodes (DIAPORAMA)

Epilogue

"Hunger Games": retour sur les trois premiers épisodes (DIAPORAMA)

Publié le :

Jeudi 12 Novembre 2015 - 15:57

Mise à jour :

Vendredi 13 Novembre 2015 - 16:16
Après trois ans et trois films, l'épilogue de "Hunger Games" débarque en salle ce mercredi. L'occasion de revenir sur les premiers épisodes de la saga au succès planétaire et les aventures de Katniss Everdeen au royaume de Panem.
©LionsGate
PARTAGER :
-A +A

Hunger Games: La révolte- partie 2 sort ce mercredi 18 novembre dans les salles françaises. L'épilogue d'une saga de quatre films et un succès déjà annoncé. Pour préparer sereinement l'évènement, voici un petit résumé des trois premiers épisodes (attention spolier, pour ceux qui ne les ont pas vus) et un avant-goût du dernier.

Mais d'abord le contexte: dans un futur proche et une Amérique post-guerre totale, l'oligarchie du royaume de Panem, le Capitole, exploite allègrement la population des 12 districts pour vivre dans le luxe. Pour entretenir l'illusion de l'espoir et éviter l'union des populations asservies, le tyrannique président Snow (Donald Sutherland) organise chaque année les Hunger Games. Des jeux du cirque hi-tech, télévisés en direct, où deux "tributs" de chaque district s'affrontent à mort. Jusqu'à ce qu'une jeune fille bouleverse l'ordre établi.

Hunger Games (Gary Ross, 2012)

Katniss Everdeen (Jennifer Lawrence) survit avec sa famille et son ami -voire plus- Gale (Liam Hemsworth) dans le district-12. Lorsque sa sœur est tirée au sort pour participer aux 74es Hunger Games, elle se porte volontaire à sa place. Le tribut mâle, Peeta (Josh Hutcherson), nourrit un amour non partagé pour elle. Katniss devra en jouer pour se faire aimer des téléspectateurs et survivre, en plus de l'arc qu'elle manie si bien. Tous deux derniers survivants de l'arène, ils refusent d'être des pions et menacent de se suicider plutôt que de s'entretuer. Ils poussent ainsi les organisateurs à les déclarer tous les deux vainqueurs mais défient aussi le pouvoir.

Hunger Games: L'embrasement (Francis Lawrence, 2013)

En refusant de céder, Katniss et Peeta sont devenus des stars -"les amants maudits des Hunger Games"-  et un symbole pour les peuples opprimés de Panem. Le Capitole ne peut les faire taire, mais garde le droit de vie et de mort sur leurs proches et tous les habitants. Les deux jeunes gens doivent donc jouer la comédie de l'amour et servir d'outil de propagande. Ce qui frustre Peeta et ne ravit pas Gale. Pour se débarrasser de l'encombrante Katniss, le gouvernement organise de nouveaux Hunger Games avec les précédents champions. Katniss devra cette fois se trouver des alliés alors que la révolte gronde. Elle est exfiltrée des Jeux par la résistance, mais Peeta est laissé en arrière.

Hunger Games: La révolte- partie 1 (Francis Lawrence,2014)

Katniss a été emmenée à la base des rebelles bâtie sous les ruines du district-13. Le leader de la résistance, Alma Coin (Julianne Moore), et son conseiller (Philip Seymour Hoffman) souhaitent en faire un objet de propagande, mais cette fois pour leur cause. D'abord réticente, elle accepte de devenir le "geai moqueur", son symbole, contre des garanties pour ses amis et la promesse de se venger de Snow. Détenu par le Capitole, Peeta est devenu la voix du président Snow. De quoi encore brouiller les sentiments de Katniss envers les deux hommes de sa vie. Peeta est récupéré par la résistance, mais a subi un lavage de cerveau pour le pousser à tuer Katniss.

> Hunger Games: La révolte- partie 2 (Francis Lawrence, 2015)

L'heure de l'assaut final a sonné. Le "geai moqueur" doit rallier les troupes pour marcher sur le Capitole. Mais Katniss a aussi l'ambition personnelle d'en finir avec Snow, et doit faire son choix entre son premier amour et celui qui a traversé tant de souffrances avec elle, mais a aussi tenté de l'étrangler. La suite sur les écrans ce mercredi 18 novembre...

 

 

La saga "Hunger Games" prend fin avec la sortie du quatrième épisode "La Révolte- Partie 2" ce mercredi 18 novembre.

Commentaires

-