James Bond: dans la réalité, 007 serait mort au bout des sept premières minutes de "Skyfall" (VIDEO)

Surhomme

James Bond: dans la réalité, 007 serait mort au bout des sept premières minutes de "Skyfall" (VIDEO)

Publié le :

Vendredi 10 Avril 2015 - 16:15

Mise à jour :

Vendredi 10 Avril 2015 - 17:09
Selon un groupe d’experts médicaux mandatés par le magazine britannique spécialisé "Total Films", s'il avait réellement existé, James Bond n’aurait pas survécu plus de sept minutes à l’aventure de "Skyfall", le dernier film de la saga.
©Francois Duhamel / Danjaq, LLC, United Artists Corporation, Columbia Pictures Industries, Inc.
PARTAGER :
-A +A

S’il avait existé dans la vraie vie, James Bond aurait eu une espérance de vie inférieure à celle d’un papillon de nuit. Selon un groupe d’experts médicaux mandatés par le magazine britannique spécialisé Total Films, un être humain mortel n’aurait pas survécu plus de sept minutes à l’aventure de Skyfall. Balle d'uranium dans l'épaule, chute de plusieurs dizaines de mètres dans l'eau la tête la première depuis un train en mouvement, bagarre dans l’eau glacée… la liste de tous les incidents qui auraient dû venir à bout de 007 dans le dernier épisode de "James Bond" au cinéma est longue, rapporte le Daily Mail qui a accédé à l’article en avant-première.

Sept minutes après le début du film, Bond, James Bond, est touché à l’épaule par une balle chargée en uranium appauvri. Non seulement cela suffit normalement pour détruire un char mais, étant donné l’emplacement de l’impact de la balle sur le corps de Daniel Craig, qui interprète l’espion, celle-ci aurait dû atteindre également les poumons, ce qui, dans la réalité, est fatal.

Quand bien-même il aurait survécu à cette première mésaventure, les médecins en ont détecté au moins trois autres, dans le film, qui auraient dû lui être fatales.

Cinq minutes après avoir été blessé pour la première fois, 007 est à nouveau atteint par un tir alors qu’il se bagarre sur le toit d’un train en mouvement. Il tombe alors la tête la première dans la rivière située à plusieurs dizaines de mètres en contrebas. Cette violente chute aurait brisé la nuque -ou au moins touché la moelle épinière- de n’importe quel mortel.

Puis, au bout d’une demi-heure de film, l'espion s’opère lui-même très virilement avec son couteau pour s’enlever une balle de son épaule. Selon les médecins, une telle opération devrait provoquer des séquelles sur les muscles, les nerfs, et entraîner une perte sang conséquente. Voire une infection, par la suite. Evidemment, pour James Bond, il n'en est rien. 

Enfin, dans la dernière scène de bagarre de Skyfall, 007 se bat dans l’eau glacée. Rester aussi longtemps dans l’eau froide aurait dû entraîner une perte d’approvisionnement en oxygène et ainsi provoquer la noyade du plus célèbre espion de la planète. A notre plus grand désespoir... 

(Pour ceux qui ne rappellent pas de toutes ces mésaventures, ci-dessous la bande-annonce de Skyfall, réalisé par Sam Mendes et sorti en 2012):

 

James Bond est un surhomme, la science l'a prouvé.

Commentaires

-