Jennifer Lawrence: "personne ne m'invite à sortir"

Inattendu

Jennifer Lawrence: "personne ne m'invite à sortir"

Publié le :

Samedi 14 Novembre 2015 - 15:16

Mise à jour :

Samedi 14 Novembre 2015 - 15:51
Dans une interview au "Vogue" américain, l'actrice Jennifer Lawrence s'est confiée sur sa vie amoureuse, assurant qu'elle était "seule tous les samedi soirs" car personne ne l'invitait à sortir. Elle a également confié avoir "hâte" de se marier et est revenue sur un sujet qui lui tient à coeur: l'égalité des salaires entre hommes et femmes au cinéma.
©Danny Moloshok/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Qui l'êu cru? Jennifer Lawrence est "seule tous les samedi soirs". Dans une interview au Vogue US, la jeune actrice, actuellement à l'affiche de Hunger Games-la révolte (Partie 2) s'est confiée avec spontanéité sur sa vie amoureuse.

"Personne ne m'invite à sortir. Je suis seule tous les samedis soirs. Les garçons sont si méchants avec moi. Je sais très bien pourquoi, ils essaient d'établir une sorte de domination mais ça me fait de la peine. Je suis juste une fille qui veut qu'on soit gentil avec elle. Je suis purement hétéro. Je crois que j'ai besoin de rencontrer un garçon qui, sauf votre respect, a vécu à Bagdad pendant cinq ans et n'a aucune idée de qui je suis", a avoué celle qui a rompu il y a peu avec Chris Martin, le chanteur de Coldplay, avec qui elle était restée un an.

Car Jennifer Lawrence est une fille simple qui a "hâte" de se marier.  "J'ai la sensation que le jour où je trouverai la personne avec qui passer le reste de ma vie, avec laquelle je veux avoir des enfants, je ne foutrai pas tout en l'air", a-t-elle ainsi déclaré. Et d'ajouter: "mais bon, je ne mise pas trop là-dessus"

Puis, faisant visiter au journaliste de Vogue sa maison de Beverly Hills à 8 millions de dollars, elle a évoqué ses voisins et amis, Mila Kunnis et Ashton Kutcher. "Ils sont géniaux. Je vais chez eux sans être invitée, ils doivent en avoir marre de moi."

Plus sérieusement, la comédienne est également revenue sur un sujet qu'elle avait déjà abordé en octobre dans billet paru sur le site Lennyletter, créé par Lea Dunham (Girls): l'inégalité des salaires entre hommes et femmes au cinéma. "Ce que je voulais dire, c'est que nous ne sommes pas des victimes. Je suis responsable pour moi-même. Les hommes ne sont pas à blâmer pour demander plus d'argent et l'obtenir" , a ainsi expliqué la jeune femme, qui avait poussé un grand coup de gueule en découvrant avoir été moins bien payée que ses homologues masculins dans le film American Bluff.

"Ma question, posée à moi-même, était +pourquoi est-ce que je ne la demande pas?+", avouait-elle en parlant de l'égalité salariale. Je sais que j'ai toujours entretenu une forme de... soumission, avec l'idée que cela me rendait plus sympathique. J'ai senti que j'avais quelque chose à dire, parce qu'il faut qu'on en parle." "En moyenne, les femmes sont payées 21% de moins que les hommes", "on demande juste la même chose que pour les hommes. Et on doit faire face à la réalité que nous sommes plus jugées. C'est simplement quelque chose d'intrinsèque, et j'aimerais voir le changement", écrivait Jennifer Lawrence dans son billet.

Un appel qui, semblerait-il, n'a pas été lancé pour rien puisque la belle a empoché 20 millions de dollars pour son prochain film Passengers et est désormais l'actrice la mieux payée au monde d'après le dernier classement du magazine Forbes

 

 

A 25 ans, Jennifer Lawrence a "hâte" de se marier.

Commentaires

-