Jim Carrey accusé d'avoir fourni les médicaments qui ont tué Cathriona White

Jim Carrey accusé d'avoir fourni les médicaments qui ont tué Cathriona White

Publié le :

Mardi 20 Septembre 2016 - 17:24

Mise à jour :

Mardi 20 Septembre 2016 - 17:33
©Justin Tallis/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Jim Carrey est l'objet d'une plainte en rapport avec la mort de son ex-petite amie Cathriona White, décédée d'une overdose médicamenteuse en 2015. Selon l'ancien mari de celle-ci et son avocat, l'acteur aurait acheté illégalement et fourni à la jeune femme fragile les médicaments qui lui ont été fatals.

Jim Carrey a affirmé qu'il allait se défendre après les allégations extrêmement graves dont il fait l'objet concernant la mort de son ex-compagne Cathriona White, décédée d'une overdose en septembre 2015.

L'acteur est en effet mentionné dans une plainte déposée par l'ancien époux de la jeune femme, Mark Burton. Plainte dont son avocat a publié un extrait sur Twitter et qui reproche notamment à Jim Carrey d'avoir fourni à Cathriona White les médicaments qu'elle a pris en grande quantité le soir de sa mort. Et cela alors qu'il avait connaissance de la fragilité de son ex-compagne qui avait déjà fait une tentative de suicide en 2012.

Jim Carrey est notamment accusé d'avoir "utilisé son immense richesse et célébrité pour obtenir illégalement et distribuer des substances illégales et parfois mortelles". Selon Mark Burton et son avocat, il se serait procuré des médicaments destinés aux personnes souffrant de maux de dos sous le pseudonyme d'Arthur King. Des boites de médicaments portant ce nom auraient été retrouvées près du corps de la victime.

Ces allégations, à prendre avec beaucoup de précautions, ne s'arrêtent pas là. Mark Burton considère Jim Carrey comme "un obsédé manipulateur" et avance qu'il aurait installé des caméras dans la demeure de Cathriona White avant leur séparation. Ce qui aurait pu lui permettre d'assister à l'overdose et donc d'appeler les urgences. Enfin, il aurait envoyé à la jeune femme un SMS après sa mort lui demandant où étaient ses médicaments pour le dos. Un moyen selon Mark Burton de faire croire qu'il n'avait pas volontairement laissé les pilules à Cathriona White.

"Il y a des moments dans la vie où il faut se lever et défendre son honneur contre le mal de ce monde. Je ne tolérerais pas cette cruelle tentative de m'exploiter, ou la femme que j'ai aimée", a réagi Jim Carrey, qui avait porté le cercueil de la jeune femme lors de son enterrement. "Les problèmes de Cathriona remontent bien avant que je ne la rencontre et malheureusement, sa fin tragique était au-delà du contrôle de qui que ce soit. J'espère vraiment qu'un jour prochain, les personnes arrêteront d'essayer de tirer profit de ça et la laisseront en paix...", a-t-il ajouté.

 

Jim Carrey a annoncé qu'il allait "défendre son honneur" face à ces accusations.

Commentaires

-