Marion Cotillard: le féminisme engendre "de la séparation"

Marion Cotillard: le féminisme engendre "de la séparation"

Publié le :

Mardi 29 Septembre 2015 - 19:56

Mise à jour :

Mardi 29 Septembre 2015 - 20:05
©Yves Herman/Reuters
PARTAGER :
-A +A

Dans une interview accordée à "Porter Magazine", Marion Cotillard a donné sa vision du féminisme, qui engendre selon elle "de la séparation", entre les hommes et les femmes surtout quand il s'agit de mettre en place des quotas dans l'industrie cinématographique.

Décidemment, les actrices françaises ont du mal avec le mot "féminisme". Si on savait déjà que Maïwenn, Isabelle Huppert, Loi Doillon ou encore Bérénice Béjo le trouvaient trop clivant, on apprend aujourd'hui que pour Marion Cotillard il est surtout source de "séparation" entre les hommes et les femmes et a un impact négatif sur la création. Aussi, l'actrice, qui soufflera ses quarante bougies mercredi 30, ne se considère pas comme féministe, a-t-elle clairement expliqué à Porter Magazine qui dans une interview à paraître vendredi 2 octobre et relayée ce mardi par The Independant.

D'abord interrogée sur une éventuelle mise en place de quotas dans l'industrie cinématographique afin de favoriser l'égalité des chances entre hommes et femmes dans ce secteur largement dominé par la gent masculine, la compagne de Guillaume Canet répond: "faire des films, ce n'est pas une question de genre. On ne peut pas demander au président d'un festival de cinéma comme celui de Cannes de choisir, disons, cinq films réalisés par des femmes et cinq par des hommes".

Car, pour la comédienne, actuellement en pleine promotion de Macbeth de Justin Kurzel, où elle interprète l'épouse du personnage principal (Michael Fassbender) Lady Macbeth, le féminisme "n'engendre pas de l'égalité mais de la séparation". "Quelque fois, dans le mot féminisme, il y a trop de séparation", insiste-t-elle. "Nous ne sommes pas fait pareils et c'est cette différence qui crée de l'énergie dans la création et dans l'amour". 

C'est pourquoi "je ne me considère pas féministe". "Certes, il faut se battre pour le droit des femmes, mais je ne veux pas que cela sépare les hommes et les femmes", conclut Marion Cotillard.  

Des propos qui vont à l'encontre de ceux prononcés par l'actrice Emma Watson, ambassadrice de bonne volonté de l'ONU Femmes lors de l'édition 2015 de la Journée de la Femme. "Les hommes pensent que +féminisme+ est un mot de femme (...) Mais si cela signifie que vous croyez en l'égalité, et que vous vous battez pour, alors vous êtes féministe, avait ainsi lancé la jeune femme. Désolée de vous le dire. Vous êtes féministe. Vous être féministe. Et c'est tout".

 

"Je ne me considère pas comme féministe", assure Marion Cotillard.


Commentaires

-