Méthodes de tournage douteuses: Angelina Jolie s'explique après les accusations de "Vanity Fair" (vidéo)

Méthodes de tournage douteuses: Angelina Jolie s'explique après les accusations de "Vanity Fair" (vidéo)

Publié le :

Lundi 31 Juillet 2017 - 10:45

Mise à jour :

Lundi 31 Juillet 2017 - 10:54
©Safin Hamed/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Selon les informations de "Vanity Fair", Angelina Jolie aurait usé de méthodes de casting douteuses lors de son dernier film tourné au Cambodge "First The Killed My Father". Face à ces accusations, la réalisatrice est montée au créneau, faisant une mise au point dans les colonnes du "Huffington Post".

Quelques jours après s'être confiée à Vanity Fair, Angelina Jolie est la cible de nombreuses critiques. En effet, le magazine ne s'est pas contenté de publier son interview mais aussi de faire quelques révélations sur l'actrice. Ainsi, selon ses informations, la belle brune aurait usé de méthodes de casting douteuses lors de son dernier film tourné au Cambodge First The Killed My Father.

D'après la journaliste Evgenia Peretz, la réalisatrice a fait passer plusieurs auditions pour trouver l'un des personnages de son long-métrage: un jeune garçon. Et pour y parvenir, elle "s'est rendue dans les orphelinats, les cirques ou encore les écoles des bidonvilles, spécialement pour trouver des enfants avec des expériences de vie difficiles", a-t-elle expliqué. Seulement voilà: elle et son équipe de production auraient eu une drôle de méthode pour tester les réactions des enfants. Ils auraient placé des billets face à eux, leur auraient demandé pourquoi ils en avaient besoin avant d'analyser leur réaction lorsqu'ils leur retiraient.

Mais face à ses accusations, Angelina Jolie a souhaité faire une mise au point dans les colonnes du Huffington Post, expliquant que la scène était complètement sortie de son contexte. "Toutes les mesures ont été prises pour assurer la sécurité, le confort et le bien-être des enfants durant le tour­nage, à partir du casting jusqu’à la production. Je suis très énervée de voir qu'un prétendu exercice d’im­pro­vi­sa­tion, inspiré d'une scène réelle dans le film, ait été décrit comme si c'était un véritable scénario, a-t-elle expliqué.

Et d'ajouter: "L’idée même que l’argent a été repris à l’enfant lors du casting est fausse. Je serais moi-même outrée si cela arrivait. Le but de ce film est d’attirer l’attention sur les horreurs auxquelles les enfants ont été confrontés durant la guerre et d’aider à leur protection". 

"Toutes les mesures ont été prises pour assurer la sécurité, le confort et le bien-être des enfants durant le tour­nage, à partir du casting jusqu’à la production", a notamment déclaré Angelina Jolie.


Commentaires

-