Oscars: Julianne Moore, meilleure actrice pour "Still Alice" (VIDEO)

La rousse universelle

Oscars: Julianne Moore, meilleure actrice pour "Still Alice" (VIDEO)

Publié le :

Vendredi 20 Février 2015 - 15:00

Mise à jour :

Lundi 23 Février 2015 - 14:01
Après quatre nominations infructueuses, la cinquième tentative a été la bonne. Julianne Moore a remporté dimanche soir l'Oscar de la meilleure actrice pour son rôle de mère de famille souffrant d'Alzheimer dans le film "Still Alice".
©John Shearer/AP/Sipa
PARTAGER :
-A +A

A 54 ans, elle a désormais tout gagné. Dimanche soir, Julianne Moore a remporté l’Oscar de la meilleure actrice pour son interprétation dans le film Still Alice, de Wash Westmoreland et Richard Glatzer. Elle y incarne une bouleversante mère de famille et professeur de linguistique, atteinte d’un Alzheimer précoce, une histoire vraie racontée dans un best-seller (sortie du film en France prévue le 18 mars).

Cet Oscar, l’actrice aux plus de 50 longs métrages ne va pas manquer de le savourer. L’actrice est une habituée des tapis rouges américains mais n’avait jamais connu jusque-là la joie de la récompense suprême.

Boogie Nights (1997), La Fin d’une liaison (1999), Loin du Paradis et The Hours (2002): avant Still Allice, Julianne Moore avait concouru quatre fois pour la précieuse statuette (dont deux nominations la même année pour deux films différents, un fait rarissime), mais se contentait jusqu'à présent des places d’honneur.

Son triomphe aux Oscars ponctue également de la plus belle des manières sa vaste razzia effectuée sur les prix d’interprétation féminine cette année. BAFTA (équivalents britannique des Oscars), SAG Award, Golden Globe et désormais Oscar: l'incandescente rousse a tout raflé. Après plus de 30 ans de carrière, elle est devenue l’une des figures les plus respectées du cinéma américain.

Une actrice éclectique

Fille d’un père juge militaire et d’une mère travailleuse sociale, Julianne Moore est née en Caroline du Nord en 1960. Le métier paternel la fait voyager dans une douzaine d’Etats américains, de la Georgie au Texas en passant par l’Alaska et le Nebraska. Douée au théâtre (elle excelle notamment dans Tartuffe), elle se lance dans le cinéma. Après quelques années de galère, elle se fait connaître dans Shorts Cuts de Robert Altman en 1993, avant d'enchaîner les succès critiques.

Du drame (le récent Maps to the Stars) à la romance (Crazy Stupid Love), du thriller (Hannibal) à la comédie culte (The Big Lebowsky), en passant par le blockbuster (Hunger Games), la comédienne est connue pour l’éclectisme de ses rôles.

Aux côtés de Juliette Binoche, elle est d'ailleurs la seule actrice à avoir conquis une récompense aux trois festivals majeurs du cinéma, Cannes, Berlin et Venise. Son talent a séduit nombre de grands noms du 7e art, de Louis Malle à Steven Spielberg, en passant par les frères Coen.

Ecrivaine à ses heures perdues

L’actrice est aussi présente au cinéma que discrète dans sa vie privée. En couple avec le producteur et réalisateur Bart Freundlich depuis presque 20 ans, la New-Yorkaise d’adoption élève ses deux enfants (Caleb et Liv) le plus loin possible des caméras. "Je ne suis pas une célébrité, je suis simplement une actrice", confiait-elle récemment à ce sujet au journal Libération.

Elle a cependant régulièrement affiché ses convictions politiques et sociétales, manifestant pour les droits des homosexuels, et soutenant les candidatures de John Kerry et de Barack Obama. 

Au-delà du cinéma, la comédienne est également une prolifique auteure pour enfants prolifique. Elle a récemment sorti son quatrième livre "Maman n’est pas d’ici", basé sur son expérience personnelle (sa mère était originaire d’Ecosse et a longtemps refusé la nationalité américaine).

(Voir ci-dessous la bande-annonce de "Still Alice"):

 

 

Julianne Moore très émue en recevant son Oscar dimanche soir.

Commentaires

-