Roger Moore, ce n'était pas que James Bond: les autres films qui ont marqué sa carrière (vidéo)

Carnet noir

Roger Moore, ce n'était pas que James Bond: les autres films qui ont marqué sa carrière (vidéo)

Publié le :

Mardi 23 Mai 2017 - 17:15

Mise à jour :

Mardi 23 Mai 2017 - 17:22
Roger Moore, qui a joué dans sept "James Bond", mais aussi "Amicalement vôtre" ou "Le Saint", est mort ce mardi matin à l'âge de 89 ans des suites d'un cancer foudroyant. Il laissera une marque indélébile dans le cinéma international mais aussi la télévision.
©DR
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Ses enfants ont annoncé la terrible nouvelle eux-mêmes ce mardi 23 au matin via son compte Twitter. L'acteur britannique Roger Moore est mort à l'âge de 89 ans en Suisse des suites d'un cancer foudroyant.

"Merci papa d'avoir été toi, et d'avoir été si spécial pour tant de personnes" ont écrit Deborah, Geoffrey et Christian, qui vont désormais devoir soutenir Kristina Tholstrup, la dernière épouse de leur père, qui sera inhumé selon ses dernières volontés au cours d'une cérémonie intime à Monaco.

A noter que Roger Moore avait déjà échappé deux fois à la mort. Dans les années 90, il a survécu à un cancer de la prostate. Et en 2003, il avait fait un arrêt cardiaque en pleine représentation théâtrale.

Ce mardi matin, des personnalités du monde du cinéma, de la télévision et du théâtre ont pris publiquement la parole, sur les réseaux sociaux notamment, pour rendre hommage à celui qui a incarné le plus célèbre des espions, James Bond 007, à sept reprises de 1973 à 1985: Vivre et laisser mourir, L'homme au pistolet d'or, L'espion qui m'aimait, Moonraker, Rien que pour vos yeux, Octopussy et Dangereusement vôtre.

Le défunt acteur a d'ailleurs rejoint Clifton James, qui a joué à ses côtés dans les deux premiers James Bond, et qui est décédé le 15 avril dernier.

>Le Saint, c'était lui

Mais avant de devenir James Bond, Roger Moore a d'abord été Simon Templar dans six saisons de la série Le Saint, dans les années 60. C'est d'ailleurs en interprétant ce Robin des Bois des temps modernes, doublé d'un cœur de Don Juan et d'un instinct de détective privé, qu'il a commencé à construire sa renommée internationale.

Et juste avant d'accoler 007 à son matricule en 1973, il s'est illustré dans la première et uniquement saison d'Amicalement vôtre. Si la série a rapidement été jetée aux oubliettes, son personnage Lord Brett Sinclair a marqué les esprits à jamais. Le générique a même traversé des générations, pour être toujours culte aujourd'hui.

Sa filmographie est longue et fournie. Il n'a d'ailleurs jamais raccroché puisque son dernier film, The Carer, date de 2016 et qu'avant d'apprendre qu'il était malade, il avait mis d'autres projets en place.

Mais parmi ses films les plus remarquables, on note, entre autres, Parole d'homme en 1976. L'histoire se déroule au début des années 1910 alors que le monde s'achemine vers la guerre. Roger Moore y incarne Sebastian Oldsmith, un aristocrate britannique qui décide s'associer à un chasseur d'éléphants à Zanzibar, dans l'océan indien, pour contrecarrer les plans de l'armée allemande.

On peut aussi sortir du lot de ses films les plus cultes Les oies sauvages, véritable succès cinématographique de la fin des années 70. Roger Moore y joue le rôle d'un pilote d'avion nommé Shaun Fynn, qui fait partie d'une troupe de mercenaires surnommés donc "Les oies sauvages" ayant pour mission d'aller libérer un homme politique en Afrique centrale.

Roger Moore, ici avec l'une de ses "James Bond Girl" Loïs Chiles, a incarné le célèbre espion britannique à sept reprises. Il s'est éteint ce mardi à l'âge de 89 ans.

Commentaires

-