"Roxane": roule, ma poule (vidéo)

"Roxane": roule, ma poule (vidéo)

Publié le :

Lundi 10 Juin 2019 - 08:09

Mise à jour :

Vendredi 14 Juin 2019 - 11:13
©Mars Distribution
PARTAGER :

Jean-Michel Comte

-A +A

CRITIQUE – Un homme et une poule. Dans son premier film "Roxane", qui sort ce mercredi, la jeune réalisatrice Mélanie Auffret met en scène un éleveur qui a une poule comme animal de compagnie et qui lui récite des tirades de "Cyrano de Bergerac", détail dont il va se servir pour tenter de sauver sa petite exploitation agricole.

SORTIE CINÉ – Un agriculteur breton qui récite Cyrano de Bergerac à ses poules et qui se bat pour sauver sa petite entreprise de la faillite: c'est le scénario à la fois original et réaliste de Roxane, le premier film sympathique de la jeune réalisatrice Mélanie Auffret qui sort ce mercredi 12 juin sur les écrans.

Dans les Côtes d'Armor, Raymond (Guillaume de Tonquédec) possède, avec sa femme Anne-Marie (Léa Drucker), employée de banque, une ferme avec des milliers de poules qui pondent 6.000 œufs par jour. La nuit les poules dorment (et pondent) dans un grand hangar mais, le jour, elles s'ébattent en liberté au grand air.

Raymond, qui a arrêté l'école à 16 ans pour reprendre la ferme familiale, a eu un coup de foudre pour Cyrano de Bergerac. Alors, comme il adore aussi ses poules, tous les jours il leur parle et leur lit des extraits de la pièce d'Edmond Rostand, assis sur une botte de foin entre deux arbres, avec dans les bras Roxane, sa poule préférée, devenue son animal de compagnie et qui le suit partout.

Lire aussi:

> De la gastronomie et un zeste de théâtre: Cyrano s'invite dans un restaurant étoilé

> Festival d'Angoulême: Edmond, quand la caméra dit son amour au théâtre de Cyrano

Mais un jour la dure réalité économique vient frapper les affaires tranquilles de Raymond: la coopérative dont il fait partie décide d'abandonner les petits producteurs pour se concentrer sur les grandes exploitations. La ferme de Raymond va faire faillite, il va être obligé de vendre. Alors, dos au mur, il tente le tout pour le tout: grâce à Internet, YouTube et les réseaux sociaux, il va essayer de faire le buzz pour sauver son entreprise. Avec l'aide de Cyrano et de Roxane…

"J’avais à coeur de filmer la campagne qui m’a apporté tant d’émotions dans ma jeunesse, et qui continue à le faire d’ailleurs", explique la réalisatrice Mélanie Auffret, 27 ans, originaire de Vannes (Morbihan) et petite-fille de paysans. Le film a été tourné entièrement à Carhaix (Finistère) et l'idée d'un agriculteur qui récite du Cyrano à ses poules n'est pas entièrement une fiction, elle lui est venue d'un éleveur qui lisait des textes de théâtre à ses vaches pendant la traite.

Gentille histoire pleine d'invraisemblances mais également nourrie de nombreux éléments réalistes sur la situation actuelle des petits éleveurs et du monde rural, Roxane, comédie sociale saupoudrée d'humour et de sensibilité, surfe sur la mode du bio, du local, de la proximité, du made in France, du vrai, du lien direct producteur-consommateur. Le film mêle également astucieusement la description des réseaux sociaux et de la vogue des relations numériques et des amis virtuels à un hommage ému à la littérature, à l'amour des mots, aux livres (pas seulement Cyrano mais aussi Molière, La Fontaine, Feydeau, Sacha Guitry) et, par-delà, aux vrais contacts entre vrais gens dans la vraie vie.

Lire aussi:

> L214 dénonce "l'enfer des cages" des poules pondeuses

> Des poules sauvées de l'abattoir prennent leur retraite en Haute-Vienne

> Bretagne: un renard tué par des poules dans un poulailler

C'est l'histoire d'un homme qui refuse de se résigner et c'est aussi, pour la réalisatrice, "une histoire d’amour entre Raymond et sa femme, une histoire de couple qui doit faire face à des difficultés sans précédent et qui va malgré tout s’unir pour surmonter les obstacles économiques et financiers du monde agricole d’aujourd’hui". Pour le rôle de Raymond elle a choisi Guillaume de Tonquédec, César du meilleur acteur dans un second rôle en 2013 pour Le Prénom (adapté de la pièce dans lequel il jouait également, aux côtés de Patrick Bruel et Valérie Benguigui), et qui ici obtient son premier rôle principal.

Rôle principal partagé bien sûr avec Roxane, la poule. "Cette histoire me permettait aussi de mettre en image la magnifique relation que tissent ces paysans avec leurs bêtes. Chaque agriculteur est toujours accompagné de son animal de compagnie, généralement un chien. Moi, cela m’amusait de décaler ce binôme en faisant de Roxane la poule domestique de Raymond", explique Mélanie Auffret. Guillaume de Tonquédec a donc beaucoup travaillé avec Roxane pour "que je lui dise de me suivre, que je la fasse grimper dans la voiture, qu’elle accepte de rester dans mes bras, que je lui parle, que je lui lise des textes…", raconte-t-il. Sur le tournage, en fait, 11 poules dressées se sont relayées pour jouer Roxane…

L'agriculteur Raymond (Guillaume de Tonquédec) lit à sa poule Roxane du "Cyrano de Bergerac" mais aussi d'autres textes classiques, comme ici "L'Avare" de Molière.


Commentaires

-