Salma Hayek: encore un décolleté ravageur (DIAPORAMA)

Glamour

Salma Hayek: encore un décolleté ravageur (DIAPORAMA)

Publié le :

Mardi 24 Novembre 2015 - 14:08

Mise à jour :

Mardi 24 Novembre 2015 - 14:15
Lors de deux apparitions publiques, dimanche et lundi, Salma Hayek a encore fait sensation avec des robes très décolletées. A 49 ans, l'actrice américano-mexicaine est en pleine forme.
©JAB/WWD/Rex Shutterstock/Sipa
PARTAGER :
-A +A

Quand Salma Hayek est de sortie, les photographes de presse savent que leurs clichés vont avoir du succès dans les magazines people et sur les sites internet. Un succès qui tient en un mot: "décolleté".

La belle actrice américano-mexicaine âgée de 49 ans a encore fortement impressionné la pellicule dimanche 22 et lundi 23 à Londres, lors de deux apparitions publiques.

Dimanche, lors de la soirée de remise des Evening Standard Theatre Awards, l'équivalent britannique des Molières français, elle est apparue en robe longue Alexander McQueen très blanche, très moulante et très décolletée. L'actrice et mannequin britannique Kelly Brook a aussi fait sensation sur le tapis rouge mais, robe fendue oblige, ce sont surtout ses jambes que les photographes ont immortalisées.

Le lendemain, lundi, le décolleté de Salma Hayek était (un peu) plus sage, aux British Fashion Awards, toujours à Londres et en compagnie de son mari, l'industriel français François-Henri Pinault. La robe était rouge, le décolleté à frous-frous, et les photographes toujours à l'affût.

Ces deux nouveaux épisodes du feuilleton médiatique Les décolletés de Salma avaient eu trois  précédents mémorables, entre autres: le 17 mai dernier, quand sa robe mauve avait fait sensation sur le tapis rouge du Festival de Cannes; le 6 juin, en robe noire, quand elle avait reçu le trophée de "Femme la plus torride de la décennie", à Los Angeles; et plus récemment, samedi 7 novembre, en robe rose, lors du gala annuel du Los Angeles County Museum of Art (LACMA).

 

 

Salma Hayek dimanche 22 aux Evening Standard Theatre Awards à Londres.

Commentaires

-