Scènes de nu: Amber Heard juge avoir été victime "d'exploitation sexuelle" sur le tournage de "London Fields"

Scènes de nu: Amber Heard juge avoir été victime "d'exploitation sexuelle" sur le tournage de "London Fields"

Publié le :

Lundi 03 Avril 2017 - 20:58

Mise à jour :

Lundi 03 Avril 2017 - 21:00
L'actrice américaine Amber Heard a porté plainte fin mars contre les producteurs du film "London Fields", où elle interprète Nicola Six. Elle les accuse d'avoir utilisé des doublures pour des scènes pornographiques qu'elle n'a pas approuvées.
©Photo AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Trois mois après en avoir terminé avec les affaires judiciaires liées à son divorce d'avec Johnny Depp, Amber Heard fait à nouveau parler d'elle. L'actrice américaine de 30 ans a en effet décidé de porter plainte pour "exploitation sexuelle" contre Christopher et Roberta Hanley, les producteurs du film London Fields, tourné en 2015 et prochainement sur les écrans en France. C'est son avocat qui a révélé l'information vendredi 31 au Hollywood Reporter.  

Amber Heard avait signé un contrat dans lequel était stipulé qu'elle refusait de tourner des scènes de sexe. "Amber Heard est la dernière victime de ce couple malsain et pervers. Après avoir lu le script, elle a particulièrement insisté sur certaines restrictions concernant les scènes de nu et de sexe; c’était même une condition pour qu’elle participe au film d’Hanley. Sa demande a été inscrite dans la clause de nudité de son contrat" a déclaré son avocat.

Mais pourtant, dans le film, la jeune femme apparaît bien nue. Le couple de producteurs aurait en effet engagé des doublures pour tourner ces scènes. Sauf que l'actrice n'a jamais donné son consentement. "Le tournage secret avec la doublure n’était pas inscrit sur l’emploi du temps présenté à Amber Heard et a été tourné avec une équipe fantôme après qu’Amber a quitté le plateau. Les images avec cette doublure incluent des scènes pornographiques qu’elle n’aurait jamais accepté de tourner elle-même. Ces images ont clairement l’objectif de faire croire à tout spectateur que c’est bien Amber qui apparaît à l’écran" a aussi déclaré son avocat.

Pour sa défense, le couple de producteurs a choisi l'attaque en déclarant que c'est l'actrice qui avait eu un mauvais comportement sur le tournage. Et aussi en ressortant de vieux dossiers, l'accusant, entre autres, "d'allégations fantastiques comme lors de son très médiatisé divorce".

Amber Heard accuse les producteurs de "London Fields" d'exploitation sexuelle après qu'ils aient utilisé une doublure sans son accord.


Commentaires

-