"Seul sur Mars": Matt Damon abandonné (VIDEO)

"Dans ta face, Neil Armstrong!"

"Seul sur Mars": Matt Damon abandonné (VIDEO)

Publié le :

Mardi 13 Octobre 2015 - 21:22

Mise à jour :

Mercredi 21 Octobre 2015 - 07:44
Matt Damon se retrouve abandonné sur la planète rouge dans "Seul sur Mars", le nouveau film de Ridley Scott sur les écrans français ce mercredi 21 octobre. Il va tout faire pour survivre, en attendant d'hypothétiques secours venus de la Terre.
©20th Century Fox
PARTAGER :

Jean-Michel Comte

-A +A

C'est Robinson Crusoé au XXIe siècle. Matt Damon se retrouve seul sur la planète Mars et doit survivre par ses propres moyens dans le dernier film de Ridley Scott The Martian, titre traduit en français par Seul sur Mars.

On est dans un futur pas si lointain. Depuis quatre ans la NASA envoie régulièrement des fusées vers la planète rouge: un équipage est installé sur place dans une station ravitaillée par des fusées non habitées contenant du matériel et des provisions. L'équipage est celui de la troisième mission sur Mars, "Arès-III", et comporte six membres: le commandant et chef de la mission Melissa Lewis (Jessica Chastain), son second le pilote du vaisseau spatial Rick Martinez (Michael Pena), l'expert en botanique Mark Watney (Matt Damon), l'informaticienne Beth Johanssen (Kate Mara), le chimiste allemand Alex Vogel (Aksel Hennie) et le médecin Chris Beck (Sebastian Stan).

Le voyage depuis la Terre a duré 9 mois. Mais alors que la mission vient tout juste de commencer, une violente tempête à la surface de Mars oblige l'équipage à évacuer d'urgence la planète. Tous se retrouvent dans le vaisseau, pour retourner vers la Terre. Tous sauf un: Mark Watney, laissé pour mort.

Le coeur gros, les cinq survivants s'apprêtent à passer les 9 mois du voyage retour sans lui. Sur Terre, la NASA annonce sa mort. Mais il n'est pas mort. Il a survécu à la tempête. Il regagne la station, se retire un bout d'antenne planté dans le ventre, et s'apprête à survivre. "Je ne vais pas mourir!", se hurle-t-il.

Il fait l'inventaire de ses vivres, et décide de cultiver des pommes de terre dans une serre qu'il fabrique. Il boit du jus de raisin. Il parle tout seul et enregistre ses réflexions sur vidéo. Il dort. Il compte les jours. Il écoute les tubes disco du commandant Lewis. Il explore les environs en tentant de joindre la Terre.

Car les communications sont tellement longues que la NASA, à 225 millions de kilomètres de là, n'est prévenue que 2 mois plus tard qu'il est encore vivant. Pas question cependant d'envoyer une mission de secours juste pour lui. Et l'équipage de son vaisseau spatial, en route vers la Terre, n'est lui non plus officiellement pas prévenu...

Bien sûr c'est de la science-fiction, et la NASA prévient que les voyages vers Mars ne sont pas pour demain, mais on y croit -d'autant plus depuis qu'on a découvert l'existence d'eau sur la planète rouge. Le film, tiré d'un best-seller d’Andy Weir et auquel la NASA a collaboré, est réalisé avec une remarquable efficacité et beaucoup de précision par Ridley Scott, l'un des cinéastes majeurs actuels, auquel on doit notamment Alien, Blade Runner, Thelma et Louise, Gladiator, Robin des Bois ou Prometheus.

"Cette histoire porte la lutte pour la survie à son paroxysme", explique-t-il. "Mark Watney est confronté à une situation inimaginable et le film raconte comment il réagit. Son destin sera déterminé par sa capacité à succomber ou non à la panique et au désespoir, et à utiliser ses connaissances, sa débrouillardise et son sens de l’humour pour garder son calme et résoudre les problèmes un à un".

L'humour est en effet l'une des caractéristiques du film: c'est Matt Damon et c'est du cinéma, mais cela apporte un ton qui enrobe le suspense présent tout au long du film. "J’ai été séduit par l’humour de Watney, mais également par celui des autres personnages", explique Matt Damon. "Le ton comique du film n’est jamais désinvolte et équilibre le côté dramatique de la situation, ce qui est assez rare dans la science-fiction".

Un humour qui dépasse souvent le personnage de Matt Damon, et s'exprime même jusqu'au bout, après le générique, par un des tubes disco du commandant Lewis que déteste tant le survivant -et pourtant...

(Voir ci-dessous la bande-annonce du film):

 

Matt Damon seul sur la planète Mars.

Commentaires

-