"Sicario": Emily Blunt contre les narcotrafiquants (VIDEO)

A la frontière mexicaine

"Sicario": Emily Blunt contre les narcotrafiquants (VIDEO)

Publié le :

Vendredi 02 Octobre 2015 - 16:15

Mise à jour :

Mercredi 07 Octobre 2015 - 08:50
Dans le film "Sicario", du réalisateur canadien Denis Villeneuve (ce mercredi 7 octobre sur les écrans), Emily Blunt, Josh Brolin et Benicio Del Toro s'attaquent aux cartels mexicains de la drogue. Un film efficace au suspense intense, présenté au Festival de Cannes en mai dernier.
©Richard Foreman
PARTAGER :

Jean-Michel Comte

-A +A

C'est dans la zone frontalière entre les États-Unis et le Mexique, devenue souvent un territoire de non-droit, que se déroule l'action de Sicario, le film du réalisateur canadien Denis Villeneuve, présenté en compétition au dernier Festival de Cannes et qui illustre la manière dont les Américains luttent contre les cartels de la drogue.

C'est après la découverte de cadavres emmurés, la tête entourée de plastique, dans une villa de l'Arizona (la première scène du film est très forte), que Kate (Emily Blunt), une jeune recrue idéaliste du FBI, décide d'intégrer un groupe d’intervention d’élite chargé de lutter secrètement contre les cartels de la drogue latino-américains.

L'équipe est dirigée par un agent des services spéciaux sans état d'âme (Josh Brolin) et compte dans ses rang un spécialiste de la lutte anti-drogue, motivé par des raisons énigmatiques (Benicio Del Toro). Tous trois, avec de nombreux hommes armés, se lancent, en s'affranchissant des lois en vigueur, dans une série d'opérations à la frontière mexicaine qui vont ébranler les convictions éthiques et l'idéal de justice de Kate...

"Sicario porte  un  regard  sans concession sur les opérations clandestines et les cartels mexicains. Mais c’est aussi un film sur l’Amérique et sur la manière dont l’idéalisme se heurte au réalisme quand il s’agit d’affronter les problèmes d’autres pays", explique Denis Villeneuve, qui s'était fait connaître en 1998 avec un film intimiste, Un 32 août sur Terre, avant de se tourner vers davantage d'action et de suspense, comme dans ses deux derniers films Prisoners en 2013, avec Jake Gyllenhaal et Hugh Jackman, et Enemy en 2014, avec Jake Gyllenhaal et Mélanie Laurent.

Sicario est d'une efficacité redoutable, avec un suspense constant qui monte jusqu'au final, des scènes tournées avec une grande précision et un trio d'acteurs principaux remarquable. Il tire son titre du mot "sicaire" qui, explique Denis Villeneuve, vient des zélotes de Jérusalem, des tueurs qui traquaient les Romains ayant envahi leur patrie: au Mexique, "sicario" signifie tueur à gages.

(Voir ci-dessous la bande-annonce du film):

 

Benicio Del Toro, dans "Sicario", aide les Américains à lutter contre les narcotrafiquants.

Commentaires

-