Violences conjugales: Johnny Depp aurait été manipulé par Amber Heard

Violences conjugales: Johnny Depp aurait été manipulé par Amber Heard

Publié le :

Lundi 30 Mai 2016 - 14:54

Mise à jour :

Lundi 30 Mai 2016 - 15:06
©Valérie Macon/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'humoriste Doug Stanhope, l'un des grands amis de Johnny Depp, a publié dimanche un long billet sur le site "The Wrap" où il accuse Amber Heard de chantage et manipulation. Selon lui, elle l'aurait menacé de raconter des mensonges s'il n'acceptait pas ses conditions de divorce.

Soupçonné de violences conjugales envers sa femme Amber Heard, Johnny Depp traverse actuellement une mauvaise période dont il se serait bien passée. Mais l'acteur peut évidemment compter sur ses fidèles soutiens qui n'ont pas hésité à voler à son secours après la révélation de l'affaire. Il y a quelques heures, son ami humoriste Doug Stanhope est monté au créneau dans un long billet publié sur le site The Wrap expliquant qu'elle le faisait chanter depuis plusieurs mois. Tout ça, pour récupérer la moitié de sa fortune estimée à 360 millions de dollars (environ 320 millions d'euros).

Avec ma petite amie, "nous pensions à l'origine que sa mauvaise humeur était liée au récent décès de sa mère", explique-t-il avant d'ajouter: "mais il nous a expliqué, de la manière la plus vulnérable, que ce n'était pas seulement dû à la disparition de sa mère mais aussi, au fait qu'Amber allait le quitter, le menaçant de raconter des mensonges le concernant, s'il n'acceptait pas les conditions de leur rupture. Du chantage, j'imagine que c'est comme ça que les gens qualifieraient la chose, surtout lorsque l'on voit de quelle manière il est aujourd'hui diabolisé".

Johnny Depp peut également compter sur son ex-femme, Vanessa Paradis avec qui il a eu deux enfants  Lily-Rose (17 ans) et Jack (14 ans). Dans une lettre publiée sur le site de TMZ, l'interprète de Divine idylle l'a décrit comme une "personne sensible, aimante et aimée", jugeant les allégations d'Amber Heard "scandaleuses". Pour elle, il n'y a aucun doute: "toutes ces années où j’ai connu Johnny, il n’a jamais été violent avec moi. Cela ne ressemble en rien à l’homme qui a vécu avec moi durant ces 14 merveilleuses années". Tout comme sa mère, Lily-Rose n'est pas restée silencieuse bien longtemps. La jeune actrice de 17 ans a posté une photo d’elle enfant sur Instagram accompagnée de la légende: "mon père est la plus douce et la plus aimante des personnes que je connais. Il a été un père merveilleux avec mon petit frère et moi, et tous ceux qui le connaissent diront la même chose".

Après avoir demandé le divorce, l'actrice de 30 ans, qui a partagé sa vie pendant quatre années, a confié qu'il a souvent été "agressif" et "paranoïaque" avec elle, notamment en raison de sa consommation de drogues et d'alcool. Elle s'est également dite "pétrifiée" à l'idée qu'il regagne leur domicile. Bien qu'aucune preuve de violence n'a été trouvée suite à son dépôt de plainte du 21 mai, un juge a prononcé une ordonnance restrictive, interdisant à l'acteur d'approche sa femme à moins de 100 mètres jusqu'au 17 juin.

 

Un ami de Johnny Depp a témoigné en sa faveur dans les colonnes de "The Wrap".


Commentaires

-