"Violent Delight": bientôt un film sur les attentats du 13 novembre

"Violent Delight": bientôt un film sur les attentats du 13 novembre

Publié le :

Mardi 14 Février 2017 - 16:04

Mise à jour :

Mardi 14 Février 2017 - 16:13
©Kamil Zihnioglu/AP/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Les attentats du 13 novembre pourraient être le sujet d'un prochain film américain. La réalisatrice Rachel Palumbo aurait décidé de s'inspirer de l'attaque terroriste pour narrer l'histoire de plusieurs personnes prises au piège dans un attentat.

Hollywood s'empare du 13 novembre. Un film sur les attentats qui ont frappé Paris serait en préparation aux Etats-Unis à en croire le bien informé Hollywood Reporter. L'information aurait filtré lors du festival du film de Berlin qui s'est ouvert jeudi 9 et se clôturera le 19 février.

Selon les informations du magazine américain, le sujet aurait inspiré une réalisatrice débutante et inconnue du grand public, n'ayant à son actif qu'un court-métrage: Rachel Palumbo. Il devrait être "inspiré d'une histoire vraie". Mais on ignore encore quel degré de fidélité aux faits est envisagé, si par exemple il s'agira bien des attentats du 13 novembre perpétrés par des membres de l'Etat islamique au Bataclan, au Stade de France et sur les terrasses des cafés, où s'il ne s'agira que d'une attaque terroriste à Paris. Pour l'instant, le titre retenu est Violent Delight (plaisirs violents).

Pour l'instant, les origines et le déroulement des attaques ne seraient pas le principal sujet du film. Il devrait suivre un groupe de personnes prises dans l'attentat. Parmi elles se trouveront les membres d'un groupe de rock. On peut dès lors imaginer une corrélation avec les Eagles of Death Metal qui jouaient au Bataclan ce soir-là, mais rien n'est encore sûr.

Jack Kilmer devrait interpréter le rôle du leader de ce groupe. Le fils de Val Kilmer en est lui aussi au début de sa carrière. Il a été notamment vu dans Paolo Alto de Gia Coppola en 2014 et aperçu dans The Nice Guys en 2016. Autre illustre inconnu, Timur Magomedgadzhiev (croisé dans Deux jour une nuit) devrait figurer un jeune immigré lui aussi confronté à l'horreur.

Le projet reste bien sur risqué par la nature même du sujet traité, et l'accueil en France pourrait être mitigé. Ainsi, après l'attentat de Nice le 14 juillet, le film Bastille Day -qui traité par hasard d'une attaque à Paris le jour de la fête nationale- avait été retiré de certaines salles.

Ce n'est cependant pas la première fois que des attentats inspirent des films. On peut citer en ce qui concerne le 11 septembre World Trade Center -centré sur un groupe de sauveteurs ensevelis- ou Vol 93, sur la révolte des passagers d'un avion détourné.

Le film "Violent Delight" devrait s'inspirer des attentats de Paris.


Commentaires

-