Anne Frank: la personne qui l'a dénoncée aux nazis enfin démasquée?

Soixante-dix ans plus tard...

Anne Frank: la personne qui l'a dénoncée aux nazis enfin démasquée?

Publié le :

Jeudi 09 Avril 2015 - 09:53

Mise à jour :

Jeudi 09 Avril 2015 - 14:50
Dans un livre paru mardi 7 avril, deux investigateurs flamands ont levé le voile sur l’identité du probable dénonciateur d’Anne Frank et sa famille. Il s’agirait de Nelly Voskuijl (1923-2001) qui avait aidé la famille juive alors qu’elle vivait cachée.
©Sipa
PARTAGER :
-A +A

Soixante-dix ans plus tard le mystère serait-il enfin résolu? Dans un livre paru mardi 7 avril, deux investigateurs flamands, Jeroen de Bruyn et Joop van Wijk, ont levé le voile sur l’identité du probable dénonciateur d’Anne Frank et sa famille. Il s’agirait de Nelly Voskuijl (1923-2001), la petite sœur d’Elisabeth Voskuijl, plus connue sous le nom de Bep, qui avait aidé la famille juive alors qu’elle vivait cachée des nazis dans l’Annexe située le long du canal des princes à Amsterdam.

Se basant sur les témoignages Diny Voskuijl, la troisième sœur, ainsi que Bertus Hulsman, le fiancé de Bep, Jeroen de Bruyn et Joop van Wijk-qui n’est autre que le fils de Bep-ont appris que Nelly avait collaboré avec les nazis de ses 19 ans jusqu’à ses 23 ans. Selon les dires des deux témoins, elle avait exprimé plusieurs fois son ressentiment à l’égard des juifs et Bep elle-même se méfiait d’elle. Retrouvé en 1963, l'officier SS qui a procédé à l'arrestation des Frank a par ailleurs déclaré avoir été informé par "la voix d'une jeune femme". "Et la conclusion douloureuse, mais claire, est que nous pouvons ajouter Nelly à la désormais longue liste de suspects", écrivent donc Jeroen de Bruyn et Joop van Wijk dans leur ouvrage.

Parmi les dénonciateurs potentiels, de nombreux noms ont déjà été évoqués, avant d'être finalement mis hors de cause. D’après les archives, Bep et son père, Johan Voskuijl, étaient les seuls au courant de l’existence de la cachette des Frank. Bep avait travaillé comme employée de bureau dans l’une des entreprises d’Otto Frank et fournissait des denrées alimentaires et des vêtements à ceux qui vivaient dans la clandestinité. Son père, quant à lui, est à l’origine de la porte de la fameuse bibliothèque masquant l’entrée de la cachette.

Dénoncés en 1945, les Frank furent livrés à la déportation vers les camps d’extermination. Anne Frank mourut quelques mois après son arrestation, à l’âge de 15 ans. Son journal fut retrouvé par son père, seul survivant de la famille, après la Seconde Guerre mondiale.

 

Dans un livre paru mardi 7 avril, deux investigateurs flamands pensent avoir découvert l’identité du probable dénonciateur d’Anne Frank et sa famille.

Commentaires

-