Le manuscrit du prochain "Cinquante nuances de Grey" dérobé une semaine avant sa sortie en librairie

Le manuscrit du prochain "Cinquante nuances de Grey" dérobé une semaine avant sa sortie en librairie

Publié le :

Mercredi 10 Juin 2015 - 17:00

Mise à jour :

Mercredi 10 Juin 2015 - 17:08
Après le succès considérable de la trilogie, les fans anglo-saxons attendent avec impatience le quatrième tome des aventures érotiques de Christian Grey et Anastacia Steele. Mais le vol du manuscrit fait craindre le pire à l'éditeur et à la romancière à l'origine du succès planétaire.
©DR
PARTAGER :
-A +A

La saga des Fifty Shades of Grey ("Cinquante nuances de Grey" en français) fait vraiment tourner la tête des fans. Alors que le quatrième tome papier doit sortir au Etats-Unis et en Grande-Bretagne le 16 juin prochain, le manuscrit de l'oeuvre vient en effet d'être dérobé.

Grey, c'est le nom du prochain livre, reprend la trame du premier livre de la série, mais en optant cette fois-ci le point de vue de Christian Grey, le ténébreux homme d'affaires milliardaire qui initie la candide Anastasia Steele (du moins candide dans le premier tome...) au plaisir de l'amour physique "musclé" avec quelques tendances sadomasochistes.

L'enquête ouverte s'oriente pour l'instant davantage sur l'entourage de la maison d'édition que sur un acte d'un fan, mais sans plus de détails. La sortie étant imminante et les livres déjà imprimés, la fameuse date du 18 juin ne devrait pas être repoussée. Mais la romancière E.L.James et l'éditeur Penguin Randomhouse craignent que ceux qui ont volé le manuscrit ne le diffusent gratuitement sur Internet, ou ne le revende au marché noir.

Et le manque à gagner pourrait être colossal: la trilogie littéraire a été un succès phénoménal puisqu'elle a été vendue à plus de 125 millions d'exemplaires dans le monde (7,2 millions en France). Le film tiré du premier tome a rapporté 570 millions de dollars au box-office mondial, tandis que le second volet devrait sortir en février 2017.

 

A quelques jours seulement de la sortie du quatrième tome, la maison d'édition et la romancière craignent une diffusion gratuite de l'oeuvre.


Commentaires

-