Nobel de littérature: le discours de Patrick Modiano à Stockholm

Récompense

Nobel de littérature: le discours de Patrick Modiano à Stockholm

Publié le :

Lundi 08 Décembre 2014 - 08:04

Mise à jour :

Lundi 08 Décembre 2014 - 18:15
L'écrivain français Patrick Modiano était à Stockholm, dimanche 7, pour prononcer son discours d'acceptation du prix Nobel de littérature. Le lauréat 2014 est notamment revenu sur l'essence même du rôle de l'écrivain.
©Anders Wiklund/Sipa
PARTAGER :
-A +A

Connu pour sa timidité, son élocution hésitante et ses phrases jamais terminées, Patrick Modiano a souvent évité de prendre la parole en public. Cette fois-ci, il n'a pu y échapper. Les yeux rivés sur son pupitre, le romancier a prononcé, dimanche 7, dans les locaux de l’Académie suédoise à Stockholm, au cœur de la vieille ville, son discours de prix Nobel de littérature. Pendant quarante minutes et devant un public comblé, l'écrivain s'est exprimé sur ce qui est essentiel à ses yeux: l'écriture, la mémoire et l'oubli. Depuis l’annonce de l’attribution du prix Nobel de littérature à l’écrivain français, le 9 octobre dernier, son discours était plus qu'attendu.

Non sans angoisse, l'écrivain de 69 ans était visiblement ému et très heureux d'être là-bas. "C’est la première fois que je dois prononcer un discours devant une si nombreuse assemblée et j’en éprouve une certaine appréhension", a-t-il confié. D'un ton d'abord hésitant, puis assuré, Modiano a exploré dans son discours l'essence même du rôle de l'écrivain. "Prisonnier de son temps", il est marqué par sa perception de l'époque dans laquelle il est né et dans laquelle il vit.

Dans son discours, Patrick Modiano évoque également le monde "connecté". Pour lui, les réseaux sociaux entament la part d'intimité et de secret de la littérature. "J’appartiens à une génération intermédiaire et je serais curieux de savoir comment les générations suivantes qui sont nées avec l’Internet, le portable, les mails et les tweets exprimeront par la littérature ce monde auquel chacun est connecté en permanence", a-t-il expliqué. Pour autant, le romancier a refusé de condamner Internet et la culture de l'immédiat véhiculée par les réseaux sociaux. "Je veux rester optimiste concernant l’avenir de la littérature et je suis persuadé que les écrivains du futur assureront la relève comme l’a fait chaque génération depuis Homère…".

Patrick Modiano recevra son prix ce mercredi 10 à Stockholm des mains du roi de Suède, Carl XVI Gustaf, en même temps que les autres lauréats 2014. Son dernier livre Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier est paru en octobre dernier (Ed. Gallimard).

(Voir ci-dessous le discours de Patrick Modiano):

 

Patrick Modiano était à Stockholm dimanche 7.

Commentaires

-