Yoshihiro Tatsumi: le père du manga japonais est mort

Yoshihiro Tatsumi: le père du manga japonais est mort

Publié le :

Mardi 10 Mars 2015 - 18:30

Mise à jour :

Mercredi 11 Mars 2015 - 16:55
Le dessinateur japonais Yoshihiro Tatsumi est mort samedi 7 à l'âge de 79 ans. Connu pour être l'une des figures du manga, il a été parmi les tout premiers à aborder dans la bande dessinée japonaise des thèmes graves, loin des comptines enfantines.
©WikimediaCommons
PARTAGER :
-A +A

Les fans de mangas sont en deuil. Le dessinateur japonais Yoshihiro Tatsumi est décédé samedi 7 à l'âge de 79 ans. Ce grand nom de la bande dessinée nippone était le créateur du "gekiga", un courant du manga plus orienté vers les histoires dramatiques. Loin des histoires pour enfants, ses œuvres, destinées aux adultes, mettent en lumière différents problèmes de société comme l'alcoolisme, la prostitution ou bien la pédophilie.

Pionnier d'un genre nouveau, Yoshihiro est né le 10 juin 1935 à Osaka au Japon. Attiré par le monde du dessin, il commence à dessiner des BD précocement et publie à l'âge de 17 ans son premier manga, Komojima. Très vite, il se distingue par un style plus adulte, à l'opposé des dessins du manga traditionnel. 

"Nos aînés nous avaient enseigné que la bande dessinée était comique, usant d'ellipses, de déformations, d'amplification des expressions ou des attitudes, de gags. Il s'agissait de faire rire les lecteurs. Nous ne voulions plus de cela. Au cinéma, on voyait des films noirs tels Les Diaboliques d'Henri-Georges Clouzot, montrant les peurs et la laideur humaine", avait-il écrit sur la quatrième de couverture de l'un de ses mangas, Les larmes de la bête. Ce style, auquel il donne le nom de "gekiga" en 1957, propose des situations dramatiques avec une dimension sociale.

Peu connu de grand public français, l'auteur et dessinateur s'est construit une renommée dans les années 1980 grâce au journal suisse Le cri qui tue. Puis il a commencé à publier des mangas en France afin de conquérir un public plus large. Son engagement a payé puisqu'en 2005, il a été l'invité du festival de la BD d'Angoulême. Un an plus tard, il publie son manga autobiographique Une vie dans les marges, une œuvre de 800 pages écrite en une dizaine d'années.

Cette œuvre a notamment fait l'objet d'une adaptation sur grand écran en 2011 baptisée Tatsumi. Réalisé par le cinéaste singapourien Eric Khoo, le film a été présenté dans la section officielle parallèle "Un certain regard" lors de l'édition 2011 du Festival de Cannes.

 

Yoshihiro Tatsumi est mort à l'âge de 79 ans.


Commentaires

-