Affaire Weinstein: la française Emma de Caunes dénonce aussi le producteur

Affaire Weinstein: la française Emma de Caunes dénonce aussi le producteur

Publié le :

Mercredi 11 Octobre 2017 - 12:02

Mise à jour :

Mercredi 11 Octobre 2017 - 12:11
L'actrice française Emma de Caunes a aussi été la victime du producteur Harvey Weinstein. Depuis vendredi, l'américain fait l'objet de dénonciations après une enquête révélant qu'il avait passé des accords à l'amiable avec plusieurs femmes qui l'accusaient de harcèlement sexuel.
©Emma de Caunes/Instagram
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Nouveau rebondissement dans l'affaire Weinstein révélée par le New York Times vendredi 6. L'actrice française Emma de Caunes a confié mardi 10 au New Yorker qu'elle aussi avait été victime de l'homme. Le journal new yorkais dévoilait que le producteur américain avait passé des accords à l'amiable avec au moins huit femmes l'accusant de harcèlement sexuel.

Depuis, les langues se délient dans le petit monde des célébrités et le scandale dépasse les frontières des Etats-Unis. Emma de Caunes a expliqué que les faits s'étaient passés en 2010 lors du festival de Cannes.

Le producteur de Kill Bill 3 lui aurait proposé un rôle dans un film lors d'une discussion. Conquise, la jeune femme alors âgée de 34 ans l'aurait alors suivi dans sa chambre d'hôtel, au Ritz, pour qu'il lui montre un livre. Arrivés là, Harvey Weinstein serait sorti "nu et en érection" de la salle de bain.

L'interprète de l'impératrice Eugénie dans Le Scaphandre et le papillon aurait alors été "pétrifiée" lorsque le producteur lui aurait demandé de s'allonger sur le lit. "Je ne voulais pas le lui montrer, car je sentais que plus je montrais ma peur, plus je l'excitais", a-t-elle précisé au New Yorker. Choquée, elle aurait alors décidé de sortir de la chambre d'hôtel.

"Nous n'avons encore rien fait. C'est comme jouer dans un film de Walt Disney", lui aurait alors lancé Harvey Weinstein. "J'ai toujours détesté les films de Walt Disney" lui aurait alors rétorqué sa victime avant de s'enfuir. Après cet épisode, le producteur à succès n'aurait pas abandonné et aurait appelé Emma de Caunes en lui proposant des cadeaux et lui assurant qu'il ne s'était rien passé.

Le cinéma américain est ébranlé par cette affaire, même Angelina Jolie et Gwyneth Paltrow ont dénoncé les comportements déviants d'Harvey Weinstein. Hillary Clinton, à qui il avait offert des financement lors de la campagne pour l'élection présidentielle américaine, s'est dite "choquée" par ces révélation pendant que Barack Obama et sa femme ont confié être "écœurés" .

Emma de Caunes est loin d'être la seule victime présumée d'Harvey Weinstein.


Commentaires

-