Agression sexuelle en direct: la journaliste demande le respect, l'homme s'excuse

Agression sexuelle en direct: la journaliste demande le respect, l'homme s'excuse

Publié le :

Vendredi 22 Juin 2018 - 15:27

Mise à jour :

Vendredi 22 Juin 2018 - 16:12
Une journaliste colombienne a dénoncé l'agression sexuelle dont elle a été victime en plein direct pendant la Coupe du monde. Un supporter russe l'a soudainement embrassée, lui agrippant un sein au passage. Il s'est excusé par la suite.
©Capture d'écran
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Elle a demandé le droit au "respect". La journaliste colombienne spécialisée dans le football Julieth Gonzalez Theran a partagé sa colère après qu'un supporter russe est venu l'embrasser et lui toucher un sein en plein direct durant la Coupe du monde de football en Russie. Des gestes qui dans l'esprit de l'individu se voulaient peut-être "bon enfant" mais relèvent de l'agression sexuelle.

Julieth Gonzalez Theran assurait un duplex depuis Moscou pour la chaîne allemande Deutsche Welle samedi 16, lorsque cet homme est soudainement arrivé pour l'embrasser sur la joue, agrippant au passage sa poitrine. Difficile de dire au regard des images si ce dernier geste était volontaire ou si l'homme cherchait "seulement" à l'enlacer, mais l'impact sur la jeune femme est resté le même.

Si elle a poursuivi son direct comme si de rien n'était, elle a par la suite dénoncé ce type de comportement sur son compte Instagram: "Respect! Nous ne méritons pas ce traitement. (...) Je partage la joie du football, mais nous devons identifier les limites de l'affection et du harcèlement", a-t-elle écrit. La journaliste a été soutenue par sa chaîne qui a déclaré: "Le harcèlement sexuel n'est pas acceptable. Il doit cesser. Dans le football et partout ailleurs".

Lire aussi: Afrique: des membres de MSF échangeraient des médicaments contre des relations sexuelles

Identifié, le supporter russe s'est rendu dans les locaux de la chaîne et a présenté ses excuses à la jeune femme, assurant qu'il n'avait compris qu'en regardant la vidéo que son geste pouvait en effet être "ambigu".

Après lui avoir fait comprendre qu'il s'agissait d'un comportement "inacceptable" et "irrespectueux", Julieth Gonzalez Theran a accepté ses excuses. Elle a par la suite indiqué que l'incident était "clos" pour elle et qu'elle souhaitait désormais se concentrer sur la compétition.

L'homme a reconnu que son geste était "ambigu", la journaliste a dénoncé un comportement "inacceptable".


Commentaires

-