Amazon décroche les droits du "Seigneur des anneaux", une série à venir en 2019 ou 2020

Le nouveau "Game of Thrones"?

Amazon décroche les droits du "Seigneur des anneaux", une série à venir en 2019 ou 2020

Publié le :

Mardi 14 Novembre 2017 - 15:03

Mise à jour :

Mardi 14 Novembre 2017 - 15:10
Jeff Bezon, le PDG d'Amazon, a annoncé lundi que son groupe avait décroché les droits pour l'adaptation en série du "Seigneur des anneaux". Une bonne affaire en apparence, malgré le coût colossal de l'acquisition.
© DAVID MCNEW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

C'est un combat homérique côté enchères qu'Amazon vient de remporter. L'entreprise américaine, connue pour son site de vente en ligne mais qui possède aussi une plateforme de diffusion en streaming de séries, vient de remporter les droits de l'adaptation de la saga du Seigneur des anneaux. Le géant du e-commerce a sorti pas moins de 250 millions de dollars de sa poche pour coiffer au poteau Netflix et surtout HBO, le producteur de Game of Thrones. C'est Jeff Bezos, le PDG d'Amazon, qui a annoncé lui-même la bonne nouvelle, à la fois en tant que dirigeant mais aussi en tant que fan autoproclamé de la saga d'"heroic fantasy".

Il y aura donc prochainement, en exclusivité sur Prime Video, le service de streaming d'Amazon, une série Le Seigneur des anneaux. Il faudra probablement attendre 2019 ou 2020 pour voir la diffusion du premier épisode.

La série ne se concentrera cependant pas sur l'histoire principale du monde complexe créé par l'écrivain sud-africain J.R.R.Tolkien. Amazon a souhaité se pencher sur des aventures se déroulant avant la période dite de "la communauté de l'anneau" autour de laquelle la trilogie de films initiale et la trilogie du Hobbit se sont articulées. Selon le site Variety, un accord avec les ayant-droits de Tolkien interdit à Amazon d'adapter Le Silmarillon, un livre posthume de l'auteur qui évoque les premiers temps de la Terre du Milieu, le monde fictif où se déroulent les aventures écrites par Tolkien.

C'est donc un probable accélérateur pour Amazon dans sa course à la diffusion en streaming. Le géant de Seattle avait pris un bon départ pourtant en lançant son service de diffusion dès 2006. Mais son choix de série, pourtant reconnu comme qualitatif, n'avait pas forcément rencontré un large public. Et il manquait surtout à l'entreprise un titre incontournable (et exclusif) à mettre dans son catalogue. La pioche semble donc bonne pour Amazon qui s'attache à la fois les droits d'un univers complexe et conséquent –lui assurant potentiellement la possibilité de produire de nombreuses saisons– avec une base de fans en attente, le dernier film du Hobbit étant sorti en 2014.

Reste à savoir si le succès public probable permettra à Amazon de rentrer dans ses frais, maintenant qu'il va falloir rajouter des coûts de production à un achat de droits déjà colossal.

Amazon espère rattraper son retard sur Netflix et HBO.

Commentaires

-